15/10
Drame de Buea: David Eboutou interpelle les récupérateurs “morbides”
15/10
Drame de Buea: “ Il faut respecter l'armée du Cameroun en toutes circonstances”.
15/10
Partenariat gagnant-gagnant : Une mission économique brésilienne séjournera au Cameroun du 25 au 30 octobre…
15/10
Entreprises : Samuel Njanga Kondo nouveau président du Syndustricam
15/10
Lutte contre l’insécurité alimentaire : La FAO et le Feicom mutualisent leurs forces
15/10
Drame de Buea : Maurice Kamto condamne ce qu’il considère comme « un assassinat »
14/10
Performances : 43 millions de FCFA collectés en septembre 2021 par le secteur des douanes…
14/10
FMI : Kristalina Georgieva maintenue au poste de Directrice générale
14/10
Covid-19 : Le Cameroun organise la troisième campagne d'intensification de la vaccination du 27 au…
14/10
Enseignement supérieur : Près de 600 titulaires de doctorat et de PhD seront recrutés en…
14/10
Décès de Cara Louise Ndialle: Le ministère de la Défense s’exprime
14/10
Taïwan : 46 morts dans l'un des incendies d'immeuble le plus meurtrier au monde
14/10
Comorbidités et antirétroviraux: Les personnes âgées et vivants avec le Vih sont désormais prises en…
14/10
Paix Mondiale: l’Afrique au centre des convoitises
14/10
Bâtiments et Travaux publics : Le travail reprend droit de cité au Matgénie
14/10
Investissements : Le Directeur général de la CNPS plaide en faveur de la crypto-monnaie et…
13/10
Coupures d’électricité : Le courroux des populations de Minta
13/10
Cancer du sein : Près de 2 000 décès annuels enregistrés au Cameroun
13/10
L'UEFA devance la Fifa et ouvre les candidatures pour l'Euro 2028
13/10
Lutte contre les faux médicaments : Chacun devrait s’y impliquer
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Les Histoires de Ferdin: Il arrive, le temps du maniement du fouet.

Les Histoires de Ferdin: Il arrive, le temps du maniement du fouet.

vendredi, 04 janvier 2019 11:49 Ferdin

« Si l’appel à déposer les armes que j’ai lancé aux entrepreneurs de guerre reste sans réponse, les forces de défense et de sécurité recevront instruction de les neutraliser. Je suis bien conscient en effet de la désolation que ces insurgés infligent aux populations de ces régions. Cette situation ne peut plus durer ».

Paul Biya, Message à la Nation, le 31 décembre 2018.

 

Pour moi l’année 2019 commence plutôt bien. Sincèrement, je ne boude pas le plaisir qui est le mien, plaisir d’avoir vu juste dans la démarche du Président de la République en rapport avec la crise sécuritaire qui sévit dans nos régions du Nord et du Sud-ouest.

Dans mon billet du dimanche 16 décembre 2018 intitulé  « Sacré père noël Paul Biya », compte tenu d’un certain nombre de mesures prises par le chef de l’Etat dont en l’occurrence la création du Comité National De Désarmement, De Démobilisation Et De Réintégration (CNDDR) et les arrêts des poursuites contre 289 activistes en autres, mesures qui elles suivaient la volonté déclarée de Paul Biya d’aller au dialogue dans un cadre précis, celui « Républicain », la suite logique me semblait aller de soi. Je disais alors : 

« Il est clair qu’à la suite de toutes les mesures évoquées ici et qui s’apparentent à une distribution de carottes, suivra inéluctablement celle du maniement du fouet contre tous ceux qui, malgré tout, se seront efforcés de rester en marge de la République ».

Le 31 décembre 2018, le Président de la République me confortait dans ma perception. Fait-il Bien ou Mal ? Là n’est pas ma préoccupation et par ailleurs, le temps joue en défaveur des populations et des autorités publiques qui ont la lourde et délicate charge d’y rétablir la paix. Il est constant que lorsqu’il échoit à un individu certaines responsabilités, ce qui lui est demandé en retour ce sont les résultats. Pour les atteindre, qui plus est quand la variable temps n’est pas favorable et que de nombreux recours ont été épuisés, il est compréhensible qu’à un certain point, il ne s’embarrasse plus d’un certain type de considérations…

Ce qui doit être intégré ici et je le dis à l’endroit de la multitude souvent égarée par « la bien-pensance démagogue » est que Paul Biya n’en a pas contre les anglophones mais bien contre ceux-là qui, venus en prétendus libérateurs, n’ont de cesse de faire subir à nos concitoyens de l’autre rive du Moungo, leurs supposés frères, les pires atrocités : assassinats, tortures, viols, vols, incendies des domiciles, destruction du bétail, rançonnement Etc.

La certitude à l’heure actuelle est que les forces séparatistes sont au plus mal bien que teigneuses. Décapitées de la plupart de leurs chefs de guerre, l’un des derniers et tristement célèbre, le nommé Field Marshall, leader des « Red dragons » n’aurait pas reçu en bonne et due forme le billet allé simple à lui offert en guise de cadeau de fin d’année par nos forces de défense et de sécurité. Il serait en fuite, blessé, au Nigéria voisin… Ceci étant, de nombreuses défections continuent d’être enregistrées dans le camp séparatiste. A ceux qui ont décidé de suivre la voie de la raison en déposant les armes, nous disons, loin d’être un acte de lâcheté, vous avez effectué un acte de bravoure. Puisse ce dernier inspirer ceux des vôtres pour diverses raisons encore dans les forêts. La balle est dans votre camp.

 

Leave a comment

L’évaluation des dernières assises mais aussi, la préparation du budget 2020, à la veille des prochaines échéances électorales. Des précisions données par…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031