14/01
La France demande une enquête sur l’assassinat du Sénateur Henry Kemende
14/01
Ecole publique de Nloevoé: Le chef d’établissement aurait giflé l’une de ses collaboratrice
14/01
Désinformation: il n y’a pas eu de nombreux blessés après une fusillade à Buea
14/01
CAN 2021: à l'Ouest, cette journée de travail écourtée pour permettre aux fonctionnaires d'aller au…
14/01
Présidence de la CPP: la Cour suprême déboute le ministre Atanga Nji et donne raison…
13/01
CAN 2021: le Cameroun bat l’Ethiopie et s’offre une place pour les 8es de finale
13/01
Actes présidentiels: Maurice Aurélien Sosso bénéficie de deux autres années de service
13/01
Activité des partis politiques: Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun invite les Camerounais à…
13/01
“L'Eau: Cette denrée précieuse devenue si rare”
13/01
Coronavirus : Du grabuge autour du variant français mis en lumière l’institut hospitalo-universitaire
13/01
Echos de CAN : Les Lions indomptables prêts à affronter les Walya d'Ethiopie aujourd'hui
13/01
Stades vides à la CAN: le député Cabral Libii suggère à la CAF la suspension…
13/01
Extrême-Nord : Les oiseaux granivores menacent la production des céréales
13/01
CAN Total Energies 2021 : La campagne d’affichage d’UCB toujours bloquée à Yaoundé
13/01
CAN 2021 : Sécurité renforcée à Buea
12/01
CAN 2021: les super favoris Algérie et Egypte tenus en échec à la 1ère journée
12/01
La Cédéao sanctionne durement le maintien de la junte au pouvoir au Mali.
12/01
Assassinat du Sénateur Henry Kemegne: le député Jean Michel Nintcheu tout en larmes
12/01
CAN 2021: le gouvernement demande au peuple de se rendre dans les stades
12/01
Audiences: Le Président de l’Union des Comores et son épouse respectivement reçus par Paul et…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Grand Dialogue National : David Eboutou dit ses craintes

Grand Dialogue National : David Eboutou dit ses craintes

jeudi, 26 septembre 2019 09:15 Stéphane NZESSEU

Le journaliste David Eboutou s’interroge quant à la manière dont est organisé jusqu’ici le Grand Dialogue National. Il se pose des questions dont celle de savoir si les groupes sécessionnistes prendront effectivement part au dialogue convoqué.

 

Parmi les chantiers à inscrire à l’ordre du jour, David Eboutou citant un extrait du dernier livre de l’ancien ministre de la santé publique Urbain Olanguenana Awono, il reconnait qu’il faut débuter par « l'urgence des transformations politiques et institutionnelles dont le pays a tant besoin. Ainsi en est-il de la grande réforme indispensable de la justice, l'impératif de l'État de droit, la réforme de l'État, l'inclusion de la diaspora, la gouvernance, la restauration des valeurs de la République et des liens de la citoyenneté (…) la réforme indispensable du Feicom, la nécessité d'un arbitrage clair en faveur d'une fiscalité locale productive etc. Pourquoi ne pas exploiter une telle vision pour la modernisation et le progrès de notre pays ? Les éditions du Schabel seraient bien avisées de diffuser davantage ce livre lors des grands débats qui débuteront dès le début de la semaine prochaine. »

Seulement, à l’observation de l’accaparement par les pontes du régime RDPC des listes régionales pour la concertation devant le Premier Ministre, il y a des craintes quant au succès de ce dialogue. « Cette flopée de listes incongrues signées des gouverneurs des régions comportant des noms de personnalités pour la plupart proches du parti au pouvoir interroge. Quelle est leur représentativité ? Qui leur a conféré cette légitimité pour parler au nom de toutes les couches sociales des régions dont ils disent représenter ? À la réflexion, il est évident que cette imposture masque d'autres ambitions. Ces noms pour la plupart connus de tous, occupant pour la plupart d'importantes fonctions dans la République sont ceux qui nous auront conduit dans le chaos actuel. Par leur incompétence et leur boulimie, ils n'y voient que leurs avenirs ventriloques même là où il est question de parler d'enjeu d'avenir de notre pays. Dans ces mêmes listes, on y trouve également quelques spécimens s'étant ouvertement opposés au dialogue. Dans ces listes controversées, les régions du Centre et du Sud battent tous les records du ridicule. On aura retrouvé de personnages aussi fanfaronés que détestables se présenter comme étant les portes paroles de ces régions qui comportent pourtant de brillants esprits dans divers domaines et qui sont de loin plus représentatifs qu'eux. Mais bon...! »

« Toujours dans le sillage des préalables qui suscitent nos craintes, l'on aura encore vu aucune délégation de sécessionnistes ou d'Ambazoniens être reçu par le Premier Ministre en consultation. Pire, leurs avis n'y sont relayés nulle part. Est ce à dire que l'on fera un dialogue sans ceux qui nous y ont contraint à cette initiative? La rencontre des différents groupes Sécessionnistes à Montreux du 20 au 22 septembre dernier et dont le communiqué final signé de toutes leurs factions radicalistes indiquait qu'ils exigent comme préalables la médiation d'une ONG SUISSE avec laquelle ils travailleraient désormais de concert, la négociation directe avec l'État du Cameroun et surtout l'invite à leurs combattants sur le terrain de continuer le combat n'est pas de bon augure. »

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

D’après nos confrères de « Ouest Echos » qui se sont essayés à faire une analyse, le préfet du Koung Khi pourrait…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31