15/10
Drame de Buea: David Eboutou interpelle les récupérateurs “morbides”
15/10
Drame de Buea: “ Il faut respecter l'armée du Cameroun en toutes circonstances”.
15/10
Partenariat gagnant-gagnant : Une mission économique brésilienne séjournera au Cameroun du 25 au 30 octobre…
15/10
Entreprises : Samuel Njanga Kondo nouveau président du Syndustricam
15/10
Lutte contre l’insécurité alimentaire : La FAO et le Feicom mutualisent leurs forces
15/10
Drame de Buea : Maurice Kamto condamne ce qu’il considère comme « un assassinat »
14/10
Performances : 43 millions de FCFA collectés en septembre 2021 par le secteur des douanes…
14/10
FMI : Kristalina Georgieva maintenue au poste de Directrice générale
14/10
Covid-19 : Le Cameroun organise la troisième campagne d'intensification de la vaccination du 27 au…
14/10
Enseignement supérieur : Près de 600 titulaires de doctorat et de PhD seront recrutés en…
14/10
Décès de Cara Louise Ndialle: Le ministère de la Défense s’exprime
14/10
Taïwan : 46 morts dans l'un des incendies d'immeuble le plus meurtrier au monde
14/10
Comorbidités et antirétroviraux: Les personnes âgées et vivants avec le Vih sont désormais prises en…
14/10
Paix Mondiale: l’Afrique au centre des convoitises
14/10
Bâtiments et Travaux publics : Le travail reprend droit de cité au Matgénie
14/10
Investissements : Le Directeur général de la CNPS plaide en faveur de la crypto-monnaie et…
13/10
Coupures d’électricité : Le courroux des populations de Minta
13/10
Cancer du sein : Près de 2 000 décès annuels enregistrés au Cameroun
13/10
L'UEFA devance la Fifa et ouvre les candidatures pour l'Euro 2028
13/10
Lutte contre les faux médicaments : Chacun devrait s’y impliquer
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Au Cameroun, il devient urgent de sortir de la politique paternaliste

Au Cameroun, il devient urgent de sortir de la politique paternaliste

mercredi, 03 juillet 2019 07:54 Stéphane NZESSEU

Aujourd’hui encore dans la société camerounaise, il faudrait être fils de … pour espérer réussir dans notre environnement. Une réalité bien plus réelle encore dans le giron politique de chez nous. Il faut bien pouvoir s’en débarrasser un jour. A la suite de l’article produit par Agence Cameroun Presse, portant sur la mise au point du vice-président du Parti Républicain au sujet de la filiation du président George Gilbert Baongla, le porte-parole nous a adressé la réaction dont la teneur suit.

 

« Il faut sortir de ce débat Stérile sur lequel beaucoup s’attardent uniquement pour faire diversion. Au regard des défis sociopolitiques qui interpellent la nation, la problématique et l'unique problématique est de savoir si un citoyen camerounais soucieux des intérêts de son pays décide de prendre sur lui au détriment de sa liberté, l’engagement de dénoncer tout en nommant les prévaricateurs de la fortune publique. »

 

« La question est de savoir si les faits dénoncés par George Gilbert Baongla pour ne prendre que son cas, sont-elles factices ou avérées. Combien de faits dénoncés et de personnes indexées par lui avant que la justice ne s'empare du dossier sont aujourd'hui incarcéré. Le président du parti Républicain pouvait dans une posture égoïste se contenter de jouir des avantages inhérents à son statut social. Non il a pris fait et cause pour les petites gens. Gilbert Baongla est le Donquichotte de la Bonne gouvernance. »

 

« Tous les Camerounais qui appellent Eto’o Papa ou encore qui appellent la première Dame Maman Chantal Sont-ils leurs enfants. Gilbert Baongla est un enfant de la république d'ailleurs ce n'est pas par hasard si le parti dont il est le président s'appelle les républicains. L'intérêt de la République étant au centre des préoccupations ultimes de ce mouvement. »

 

« Il est urgent pour nos concitoyens de sortir des contingences partisanes qui au fond ne fait pas avancer le débat politique. Le Parti Républicain est Un Mouvement ouvert à tous les Camerounais quelques soit leur sensibilité. Le Mouvement Républicain à vocation à faire de la gestion des affaires publique une affaire de tous voilà pourquoi nous allons accorder une place prépondérante à tous les Camerounais qui désirent participer à la vie politique. Le mouvement Républicain aimerait que la politique soit une affaire de Tous et non d'une Élite dont le bilan est profondément désastreux. »

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Ils ont baptisés cette nouvelle action, Opération asphyxie de l’appareil de l’Etat. Une action qui vise à paralyser le fonctionnement des institutions…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031