29/06
Question d’alternance: Michèle Ndocki accusée de vouloir diviser le MRC
29/06
Violences meurtrières à Akwaya: pour Maurice Kamto le gouvernement est incapable de prévenir les conflits…
29/06
Climat : Les inondations menacent près d’un quart de la population mondiale, selon une étude
29/06
L'Otan voit la Chine comme un «défi» pour ses “intérêts” et sa “sécurité”
28/06
Fièvre jaune : L’OMS veut évaluer le taux de couverture vaccinale au Cameroun
28/06
Attaques terroristes : Le Sous-préfet de Kouoptamo recadre la culture du maïs en zone urbaine
28/06
Flambée des prix : Les coûts des produits alimentaires importés augmentent de 15,3% en mai…
28/06
Valorisation des essences forestières : Le Cameroun veut réhabiliter les équipements du Centre de promotion…
28/06
Violences meurtrières à Akwaya : le ministère de la Défense parle d’une attaque terroriste
28/06
CAN Féminine 2022: l’ancienne capitaine des Lionnes indomptables Christine Manie retenue par la CAF pour…
28/06
Violences meurtrières à Akwaya: Cabral Libii «la solution à toute guerre est un accord de…
28/06
Sud-Ouest : plus de 35 personnes ont perdu la vie à Akawaya
28/06
Fecafoot: Le bilan de Samuel Eto’o en dix points
28/06
Mrc: Michèle Ndocki se réjouit de son tête à tête avec Maurice Kamto
27/06
Promotion du tourisme gastronomique : Le Cameroun veut labéliser 14 mets locaux
27/06
Lutte contre l’inflation à Yaoundé : La vente spéciale des produits de première nécessité prolongée…
27/06
Accès aux logements sociaux : La SIC lance le projet de construction de 1 224…
27/06
Production énergétique : La centrale hydroélectrique de Mekin reprend ses activités après deux ans d'arrêt
27/06
Crise anglophone: Human Rights Watch accuse les groupes séparatistes de «violations graves» des droits humains
27/06
Parlement: “Application du SMIG et protection de la main-d'oeuvre locale dans les Sociétés multinationales”
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • CAN 2021: la CAF sert une demande d’explication à la délégation gabonaise

NBA : Joel Embiid et Karl-Anthony Towns se bagarrent en plein match

vendredi, 01 novembre 2019 09:33 Danielle Ngono Efondo

Après s’être accrochés tout au long de la rencontre, Karl-Anthony Towns et Joel Embiid se sont expliqués avec les poings lors du choc entre Philadelphie et Minnesota (117-95), dans la nuit de mercredi à jeudi.

 

Le Camerounais Joel Embiid et Karl-Anthony Towns. Les deux joueurs, considérés comme les deux meilleurs pivots de la ligue, se sont accrochés au milieu du troisième quart temps. Alors qu’ils se disputaient un ballon. Les deux joueurs en sont venus aux mains avant d’être séparés par plusieurs joueurs.

Les deux protagonistes ont logiquement été expulsés et Embiid en a rajouté en affichant un grand sourire après la bagarre et jusqu’à sa sortie du parquet où il a levé les bras et harangué la foule. Les fans, ont adoré en scandant des « MVP, MVP » en direction de leur héros. Dans la foulée de la victoire de Philadelphie sur son parquet face à Minnesota, Embiid est revenu sur cette altercation.

« C’est un peu venu de nulle part. Vous pourriez voir beaucoup de choses sur les trois précédentes possessions au poste. Cela fonctionnait comme je le voulais. Et puis, je ne sais pas. On leur a fait perdre la balle et ma main est restée coincée. Il me retenait, on se retenait mutuellement. Mais c’est le basket. J’aime rentrer dans la tête des autres, je suis bon pour ça. Il faut te battre, jouer dur, avoir du cran, incarner le Broad Street Bully. » A-t-il confié.

« Je suis fait pour cette ville. Je ne les remercierai jamais assez de leur amour pour moi. Leur réaction (au moment de son expulsion) était probablement la plus forte que j’ai jamais entendue de leur part. Voilà ce qu’est Philadelphie », a ajouté le camerounais.

Les deux joueurs s’exposent à de lourdes suspensions même si Embiid n’en est pas encore convaincu. « Je n’ai pas donné de coups de poing, donc je ne devrais pas être suspendu », a-t-il lâché à l’issue de la rencontre.

La guerre entre les deux joueurs a continué sur les réseaux sociaux. Joel Embiid a posté une photo sur sa page Instagram avec comme légende « J'ai été élevé autour de lions et un chat m'est tombé dessus ce soir. (...)»

Son adversaire des Wolves a fait de même et publié : « Je ne suis pas une salope élevée parmi les lions » a rétorqué Karl-Anthony Towns.

En tout cas, pour les deux joueurs iconiques, des sanctions sont à craindre, car la NBA est particulièrement stricte sur le comportement des joueurs sur et en-dehors du terrain.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

L’information a été fournie par le Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP). Selon la même source, cette enveloppe représente…

Agenda

«June 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   






Sunday, 05 June 2022 11:01