11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Santé
  • Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

lundi, 26 avril 2021 14:17 Nicole Ricci Minyem

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université de Douala qui fait des recherches sur les nano – particules dans l’optique de prouver que les plantes peuvent servir à lutter contre cette maladie, à l’instar des feuille de goyave qu’elle cueillait lors du reportage réalisé par nos confrères de « France 24 ».

 

La Chercheuse Camerounaise développe des insecticides bio contre les larves de moustiques – vecteur de la maladie car, de son point de vue, ils résistent de plus en plus aux insecticides chimiques  

 

« Ce que nous proposons, c’est vraiment de combattre cette affaire de résistance mais surtout de proposer un produit naturel à moindre coût… ».  

 

La parasitologue utilise les composés minéraux des plantes pour amplifier les formules de sa formule d’insecticide. Le produit final est testé dans les foyers de reproduction des moustiques et, pour Agnès Antoinette Ntoumba ils ont fait leur preuve

 

« Ce produit a prouvé qu’il est vraiment efficace ; On l’utilise déjà dans les maisons, dans de nombreux quartiers aussi bien à Douala que dans d’autres villes. Si chaque foyer peut s’offrir ces insecticides, vous verrez que l’on va diminuer le nombre de moustique et, si on parvient à le faire, on pourrait fortement diminuer le pourcentage des personnes souffrant du paludisme… ».

 

Un véritable défi à relever pour cette chercheuse qui ne dispose pas des moyens conséquents, qui puissent lui permettre de produire à grande échelle son insecticide :

 

Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique : « Les défis sont vraiment énormes, les laboratoires parfois ne sont pas équipés,  parfois nous avons de la peine à être sélectionnés mais, nous ne baissons pas les bras et continuons à mener notre combat… ».   

 

« Zéro Palu »

 

Tel est le terme de célébration choisi cette année et selon les statistiques publiées par  l’Organisation Mondiale de la Santé, chaque année, l’on dénombre plus de 200 millions de nouveaux cas de paludisme, une maladie pourtant évitable et traitable.

 

Dans un communiqué publié quelques jours avant le 25 Avril, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus- Directeur général de l’agence spécialisée de l'Organisation des Nations Unies pour la Santé Publique a laissé entendre que des «Mécanismes sont mis en œuvre afin d’éradiquer le Paludisme dans vingt cinq (25) pays supplémentaires d’ici 2025…

 

Sur les 87 pays touchés par le paludisme, 46 ont signalé moins de 10 000 cas de la maladie en 2019, contre 26 pays en 2000. À la fin de 2020, 24 pays avaient fait état d’une interruption de la transmission du paludisme pendant au moins trois ans, dont 11 ont été certifiés exempts de paludisme par l’OMS…

 

Parmi les pays que nous mettons à l’honneur aujourd’hui, beaucoup ont été lourdement touchés par le paludisme à un moment donné. Leurs réussites ont été obtenues de haute lutte et n’ont été possibles qu’après des décennies d’action concertée ».

 

Nicole Ricci Minyem

 

 

 

 

    

Leave a comment

Après l'élection présidentielle très mouvementée du 07 octobre 2018, les citoyens posent désormais un regard neuf sur la chose politique. Un intérêt…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930