Vie dans la cité : Le bébé d’une jeune dame « retenu » à l’hôpital général de Douala pour une facture de 1.503.802 FCFA

mardi, 19 mai 2020 09:08 N.R.M

Trésor Elome, 27 ans a donné naissance à des jumeaux et au bout de quelques jours, il lui a été permis de repartir chez elle avec un seul enfant, tandis que l’autre restait bloqué jusqu’à ce qu’elle s’acquitte de la facture. Lasse de vivre ce traumatisme et craignant pour son bébé, elle a saisi par écrit David Eboutou afin de solliciter de l’aide.

 

Son témoignage  

« Je suis une jeune Camerounaise âgée de 27ans résident à douala (pk14) . Je vous écris en ce jour parce que je traverse une situation traumatisante qui m'empêche de savourer ma joie d'être Maman. Car le 01/04/20 dernier, j’ai accouché les jumeaux prématurés de 32 semaines pesant l'un 1k200 et l'autre 1k400 car tout au long de ma grossesse j'ai été très souffrante.

Alors le 01/04/20 à mon réveil les douleurs commencent et le saignement une fois il était 07h du matin j'ai rapidement fait mon sac et mon compagnon est allé appeler le voisin véhiculé le suppliant de nous accompagner à l’hôpital, nous avons fait le tour des hôpitaux ce jour à la recherche des couveuses mais rien partout. Tout était déjà saturé.

C'est après le dernier tour à l'hôpital de Deido qu'on nous demande de nous rendre à l'hôpital général. Nous somme arrivés là bas au environ de 19h.

Dieu merci il ne restait plus que 2 couveuses, l'une des sages femmes de garde a demandé que nous allons achetés les masques pour qu'elle me reçoive, quelques minutes plus tard j’ai été admise en salle, j'avais les œdèmes et la tension très élevée bref je présentais tous les signes de preeclamsie comme le disait la dame.

J’ai gardé la Foi ferme et je Priais dans mon codeur. Elle demanda à mon fiancé d'aller payer la caution de 100.000 F.CFA pour moi et 120.000 F.CFA pour les jumeaux.

Une fois en salle d'accouchement j’étais déjà à 220mmhz/148pls donc ma tension ne faisait qu'augmenter. N'ayant que 150.000 F à notre possession il paye d'abord ma caution et demande une doléance pour les enfants, chose qui lui a été accordée.

J'ai accouché à 20h09 la sortie de la fille et 20h13 le petit garçon normalement par la Grace de Dieu. Les enfants ont été amenés d'urgence en néonatologie. Une fois là bas, la première ordonnance est tombée. Il fallait les médicaments le plutôt possible, malgré la pluie leur papa s'est lancé à la recherche d'une pharmacie de garde c'est à pk14 qu'il achète les médicaments environ 30.000 F.

Quant à moi j'avais été internée en maternité chambre commune de trois lits 15.000 F la journée étant sous perfusion (d’oxen). J'ai passé 4 jours d'hospitalisation. C'est à la veille de ma sortie que j'ai rendue visite à mes enfants. Cela à été l'épreuve la plus douloureuse pour moi de les voir loin de moi, impuissante la seule chose que je pouvais faire était de Prier pour eux à chaque minute.

Depuis lors, c'est Ordonnance sur ordonnances. Ne vivant que de l'informel, on demandait des aides de part et d'autre.
Je suis sortie le 04/04 à 19h parce qu’il fallait payer 95.000fr encore pour mon séjour.

Mardi 07/04 nous nous somme rendus au service social de l’hôpital général, pour expliquer notre situation afin d'avoir leur aide mais hélas, la réponse à été (vous avez déjà commencé à payer vos factures, on ne peut plus vous aider).

Nous sommes allés à la caisse rencontrer la dame responsable de la facturation, même comme ça on nous a demandé de verser de l'argent tout doucement pendant le séjour des enfants.

Nous avons commencé les petits versements car il fallait tous les jours avoir un peu d'argent pour les ordonnances. Il y a de cela 3 semaines aujourd’hui, le garçon est sorti pour éviter l'augmentation des factures pour lui nous avons avancé ce jour 55.000 F que nous avons pris en prêt chez M. Minyem Samuel. La doléance nous a été faite, sachant que sa sœur était encore en couveuse.

Lui, sa facture était de 687.302 F. Il l'avait eu 2 kilos et sa santé était stable. Le bons de sortie avait été signé nous somme rentrés.

La semaine dernière, on m'annonce la sortie de la petite que je me rende au standard pour sa facture total qui s'élève a 876.302 F qui était le reste à payer. Puisque pour les deux, nous versions quand les factures partielles entaient déposées sur leurs couveuses.

En résumé, il reste à payer aujourd'hui un montant pour ce qui concerne le garçon de 621.868 F CFA.

La petite est donc confisquée à l'hôpital général depuis une semaine faute de moyen. Sa facture est de 876.302 F CFA le reste à payer.

Nous sommes sans force, nous avons essayé de partout, ça n'a pas donné. Je viens vers vous avec Foi de trouver une solution à notre probleme. J’ai beaucoup de douleur de la voir et repartir et les infirmières affirment que la petite pleure beaucoup elle veut rejoindre son frère.

Pardon pour tout l'amour du ciel aidez nous donc le reste à payer total est de 1.503.802 FCFA, aidez Pardon chaque jour il faut être à l'hôpital. Ce n'est pas facile, il faut le lait, les couches et les médicaments des deux côtés ce n’est pas évident pour nous. Je n'arrive même pas à exprimer ma joie d'avoir eu des jumeaux parce que ce qui m'arrive me dépasse.

Hier on m'a dit que ma fille pleure beaucoup parce qu'elle sent son frère loin d'elle. Cela m'amène aussi à beaucoup pleurer.

Pour tout renseignements à l'hôpital General, voici leurs références : Bb Elome 1 : dossier numéro 2333692 et Bb Elome 2 : dossier numéro 2333693 ».

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 02 juillet 2020 09:24
Zone de libre-échange : La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique promet son soutien au Cameroun

Cette bonne nouvelle a été révélée au cours d’une audience au ministère du Commerce le 25 juin 2020. En effet,…


Mfoungo Publié le samedi, 27 juin 2020 13:00
La Santé Traditionnelle : « Axe de développement non négligeable pour l'économie nationale »

Tel est le point de vue développé par l’honorable François Biba – Député Pcrn après la rencontre le 25 Juin…


Santé

N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Innocent D H Publié le lundi, 15 juin 2020 11:08
Journée mondiale du donneur de Sang : Les populations de la région du Nord sensibilisées sur l’importance du don volontaire de sang

La célébration de la Journée mondiale du donneur de Sang ce dimanche, 14 juin 2020 dans la région du Nord…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.