Hôpital Laquintinie de Douala : Aucun enfant n’est retenu pour défaut de paiement des factures

mardi, 09 mars 2021 15:40 N.R.M

Les détails de cette affirmation sont contenus dans le communiqué signé il y a quelques heures par le Professeur Noel Emmanuel Essomba, directeur de cette institution hospitalière qui regrette entre autres que certains se fassent passer pour des indigents, afin de se soustraire au paiement de leurs factures…   

 

La quintessence de son communiqué

« La Direction de l’hôpital Laquintinie de Douala a été amenée à constater que certains individus profitent des réseaux sociaux pour ternir l’image de l’hôpital à travers des informations non fondées.

En effet, ces individus allèguent que leurs enfants sont retenus prisonniers par l’hôpital pour défaut de paiement des factures.

Le Directeur de l’Hôpital Laquintinie voudrait faire les mises au point suivantes:

L’Hôpital Laquintinie de Douala a en son sein un service des affaires sociales qui est un démembrement du Ministère des Affaires Sociales. C’est ce service qui établit la qualité d’indigent après une enquête sociale minutieuse. La qualité d’indigent ne se présume donc pas.

La prise en charge des patients dans les hôpitaux publics demeure encore(en attendant la Couverture Santé Universelle) sujette à un paiement en contrepartie de la prestation offerte, garantissant ainsi le réapprovisionnement en médicaments, la maintenance des équipements ainsi que la motivation du personnel.

Le soutien aux indigents qui est une politique chère au Gouvernement de la République est effective à l’hôpital Laquintinie de Douala. Pour la seule année 2020, 75.000.000 FCFA ont été alloués à la prise en charge des indigents.

Le Directeur tient à rappeler que pour les patients étant dans l’impossibilité ponctuelle de s’acquitter des frais, la politique du Bon Vert est applicable; il s’agit de la prise en charge immédiate et urgente des patients avec paiement en différé. Cette politique qui a fait ses preuves dans la prise en charge urgente des patients est unanimement appréciée.

Malheureusement, en dépit de toutes ces facilités offertes aux patients, certains individus de mauvaise foi voudraient se soustraire au paiement de leurs factures en se faisant passer pour des indigents.

Ils procèdent ainsi par chantage en proférant des mensonges dans les réseaux sociaux et en dénigrant l’hôpital. Cette regrettable attitude est susceptible d’entamer le moral, la sérénité et la volonté des personnels de l’hôpital, pourtant très engagés à prodiguer des soins de qualité.

Le Directeur rassure quant à l'exécution opportune de la politique sociale de l'hôpital et, invite par ailleurs les populations à continuer de faire confiance à cette formation sanitaire, dont le professionnalisme n'est plus à démontrer… ».

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos