Coronavirus : 95% des malades guérissent sans soins particuliers

lundi, 09 mars 2020 08:29 Stéphane NZESSEU

C’est le constat contenu dans un rapport de l’OMS sur le coronavirus. Mais chose curieuse, dans le matraquage médiatique en cours, personne ne veut relayer ce type d’informations certainement parce que ça ne sert pas les intérêts propagandistes de terreur.

 

C’est l’ombre de ce qui est présenté jusqu’ici par les médias occidentaux. Le mot d’ordre semble d’imprégner la population mondiale d’une grande terreur. Lorsque les médias nationaux et internationaux créent la psychose au sein des populations, ils utilisent les chiffres du nombre des morts. Or au même moment, ils sont des milliers de malades qui guérissent de cette maladie sans même aller dans un centre de santé pour certains.

Effectivement, on guérit du nouveau coronavirus. Le coronavirus se soigne comme on guérit de nombreuses maladies respiratoires infectieuses. Au jour d’aujourd’hui, ils sont plus de 80.573 cas confirmés en Chine. Selon ce bilan on compte déjà près de 3.097 mots. Mais ce que les statisticiens ne donnent jamais comme chiffre, c’est le nombre de ceux qui se sont relevés. Si l’on s’en tient aux chiffres de l’OMS qui font savoir que la létalité de la maladie est de l’ordre de 02% à 03%, on peut se faire une idée. Et se dire que plus de 70 000 malades se sont relevés sain et sauf et ont regagnés leurs domiciles.

Coronavirus : Une tempête dans un verre d’eau

Selon Philippe Brouqui, de l'IHU (Institut hospitalo-universitaire) Méditerranée Infection de Marseille, réagissant sur France Info : « Les guérisons sont même l'immense majorité des cas. Le taux de létalité du nouveau coronavirus est aujourd'hui évalué autour de 2 ou de 2,2%, contre 4% ou 5% au début de l'épidémie. Les moyens de diagnostic progressent, ce qui a pour effet d'augmenter le nombre de cas confirmés. Il est donc probable que le taux de mortalité diminue encore, car on découvre de plus en plus de cas. Le nombre de patients guéris devrait donc rapidement progresser dans les prochaines semaines. ». « La prise en charge est similaire aux autres infections de ce type, avec des traitements symptomatiques pour réhydrater les malades et faire tomber leur température ».

En cas de surinfection bactérienne, ce qui peut arriver avec ce type de maladies à virus, un traitement antibiotique peut également être administré. Il est aussi possible d'apporter aux patients un supplément d'oxygène. L'infection peut être responsable d'une pneumopathie et les cas sévères peuvent nécessiter des soins intensifs, afin de contrôler les fonctions vitales et de permettre au patient de passer le cap de la maladie. Il convient d'ajouter que certains profils sont davantage à risque que d'autres, comme les personnes âgées ou souffrant de maladies comme le diabète, l'hypertension ou des pathologies coronariennes.

Interview : La chloroquine pour soigner le coronavirus

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.