Lutte contre Boko Haram : Idriss Deby Itno aux trousses des terroristes

mardi, 31 mars 2020 12:29 N.R.M

Accompagné de son fils le général Mahamat Déby Itno le Président de la République Tchadienne a décidé d’en découdre avec les meurtriers de la centaine de soldats tombés sur le chemin de bataille il y’a quelques jours.

 

Selon nos confrères de la presse Tchadienne, il s’agit d’une opération baptisée « colère de Boma », du nom de la localité attaquée par la nébuleuse boko haram lancée depuis le 29 mars 2020. Une offensive lancée à l’issue d’une visite de supervision des postes avancés des Forces de Défense et de Sécurité aux confins du Lac-Tchad.

La mort de 98 soldats tchadiens tombés armes à la main à Boma ne restera pas impunie avait promis le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées et c’est la raison pour laquelle il a refusé de rejoindre le palais Présidentiel et a décidé de camper aux confins du Lac-Tchad pour selon, ses propres termes, « revoir tout le dispositif militaire  en place et lancer une offensive d’envergure contre les narcotrafiquants de Boko Haram ».

Alors que la bataille fait rage, les terroristes n’ont pas en face d’eux, un Président de la république mais plutôt un militaire en treillis, arborant son grade de général d’armée. Que ce soit sur terre comme sur l’eau, les images prises par des confrères montrent un meneur d’hommes faisant preuve d’une grande détermination et résolu à faire payer aux terroristes, leur arrogance.  

« Fidélité et honneur », telle est la devise de son armée. Les terroristes de boko-haram le vivent à leurs dépens depuis quarante huit heures.

Il faut rappeler qu’auparavant, le chef suprême des armées tchadiennes, le Président Idriss Deby Itno avait minutieusement préparé cette contre-offensive. Des instructions très précises ont été données au ministre de la Défense nationale, en présence du chef d’Etat-major général des armées et de différents chefs militaires. Entre temps, les hélicoptères de l’armée de l’air tchadienne balaient le ciel de Kaïga-Kindjiria.

Après la zone lacustre, le Chef suprême des armées, Idriss Deby Itno a mis le cap sur Nguigmi où les mêmes instructions et plans de guerre ont été déclinés aux chefs militaires tchadiens. Pour ne laisser aucune chance aux ouailles de Boko-Haram de s’échapper, le Chef suprême des armées a subdivisé la zone lacustre en plusieurs secteurs. L’attaque par terre, air et fluviale contre la secte Boko-Haram est imminente. 

Par ailleurs, il faut relever le fait qu’un notable et une autorité municipale de Nguigmi au Niger, ainsi que le responsable militaire de la force multinationale mixte sont venus exprimer leur compassion au Président de la République.

Il est important de relever que c’est rare de voir en Afrique, un Président en exercice descendre sur le terrain pour défendre sa patrie. Idriss Deby Itno l’a fait maintes fois. Sa présence aux côtés de ses frères d’armes est un signe que le Chef suprême des armées est plus que jamais décidé à en finir avec la nébuleuse secte Boko Haram.

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 19 mai 2020 09:35
Produits pétroliers : La SNH dénonce plusieurs techniques de fraude au Cameroun

Le secteur pétrolier camerounais fait face à plusieurs techniques de fraude avec un impact direct sur ses recettes car d’énormes…


Nicole Ricci Minyem Publié le jeudi, 14 mai 2020 11:26
Il n'y aura pas dévaluation du Fcfa : L’assurance en a été donnée mercredi par le gouverneur de la Beac

Abbas Mahamat Tolli a décidé de taire les inquiétudes du public en affirmant que les informations publiées depuis quelques semaines…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.