02/07
Iran : Trois séismes font cinq morts et des dizaines de blessés
02/07
Assemblée Nationale: Le ministre de la Santé Publique, le ministre de l’Agriculture et du Développement…
02/07
Assemblée Nationale: Pauline Nalova Lyonga Egbe interpellée à propos des pénalités relatives aux dépôts tardifs…
02/07
Honorable François Biba: “Les Droits d’auteurs en eaux troubles au Cameroun”
01/07
Subventions: la Fecafoot dément avoir perçu 560 millions de F du gouvernement
01/07
Fecafoot: Samuel Eto'o met fin au contrat de l'équipementier Le coq sportif
01/07
Activités Parlementaires: L’honorable Ghimbop Joséphine interpelle Paul Atanga Nji sur le temps de délivrance des…
01/07
Questions Orales: L'honorable Joshua Nambangi Osih s’est interessé au secteur Agro Pastoral
01/07
Parlement: “Intrusion de l'Etat dans la gestion active des affaires purement religieuses”
01/07
Guerre en Ukraine. Le drapeau européen déployé dans l’enceinte du Parlement à Kiev
01/07
Ntic: “L’employabilité et l’entrepreneuriat des jeunes à l’ère du numérique”
29/06
Question d’alternance: Michèle Ndocki accusée de vouloir diviser le MRC
29/06
Violences meurtrières à Akwaya: pour Maurice Kamto le gouvernement est incapable de prévenir les conflits…
29/06
Climat : Les inondations menacent près d’un quart de la population mondiale, selon une étude
29/06
L'Otan voit la Chine comme un «défi» pour ses “intérêts” et sa “sécurité”
28/06
Fièvre jaune : L’OMS veut évaluer le taux de couverture vaccinale au Cameroun
28/06
Attaques terroristes : Le Sous-préfet de Kouoptamo recadre la culture du maïs en zone urbaine
28/06
Flambée des prix : Les coûts des produits alimentaires importés augmentent de 15,3% en mai…
28/06
Valorisation des essences forestières : Le Cameroun veut réhabiliter les équipements du Centre de promotion…
28/06
Violences meurtrières à Akwaya : le ministère de la Défense parle d’une attaque terroriste
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Immigration : Plus de 100 personnes disparues au large de la Libye

Immigration : Plus de 100 personnes disparues au large de la Libye

vendredi, 26 juillet 2019 06:52 Danielle Ngono Efondo

Une centaine de réfugiés et migrants sont portés disparus en mer Méditerranée après le naufrage de leur bateau parti de Libye, a annoncé jeudi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Selon l'ONU, c'est la pire tragédie de l'année en Méditerranée.

 

« Un bateau rempli de réfugiés et migrants a fait naufrage jeudi 25 juillet, au large des côtes libyennes près d’Al Khoms. L’embarcation a chaviré après que le moteur soit tombé en panne », a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) sur son compte Twitter. 140 personnes ont été secourues et débarquées en Libye. Le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a appelé dès hier soir à la reprise des opérations de sauvetage en mer et la fin de la détention des réfugiés et des migrants en Libye.

 

Selon les témoignages recueillis par Médecin sans Frontière, ils étaient entassés sur plusieurs embarcations en bois, vraisemblablement arrimés les uns aux autres. Un survivant a indiqué qu’un nombre important de personnes est mort en mer. « La plupart des passagers à bord étaient Erythréens. Des femmes et des enfants figurent parmi les morts », a précisé sur Twitter, Charlie Yaxley, porte-parole du HCR. L’OIM a indiqué que des Soudanais figuraient également dans le bateau.

 

Cette année, une personne sur six ayant tenté de rejoindre l’Europe depuis la Libye est morte en Méditerranée. « Un taux de décès choquant », a dit M. Yaxley. « Nous ne pouvons pas ignorer que les voyages en bateau deviennent de plus en plus meurtriers. Nous ne pouvons pas fermer les yeux », a insisté le porte-parole du HCR.

 

Par ailleurs, de nombreuses interrogations subsistent sur le sort des personnes secourues en mer et qui ont été ramenées en Libye, où les conditions de détention pour les migrants sont jugées aujourd'hui comme inhumaines par beaucoup d'organisations. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) s’est dit préoccupé par le sort « incertain » de ces survivants.

 

« À la lumière des abus, de la violence, des mauvais traitements et des décès qui continuent de se produire, aucun enfant ne devrait être détenu dans ces centres de détention en Libye », a souligné Henrietta Fore, la Directrice exécutive de l’UNICEF, sur Twitter. « Sans action urgente, nous continuerons de voir des enfants mourir lors de ces périples », a-t-elle prévenu. « Des solutions (alternatives à la détention arbitraire) existent », a rappelé M. Cochetel, soulignant que le HCR et ses partenaires sont prêts à mettre en œuvre les solutions si les autorités libyennes acceptent de mettre fin au système de détention actuel.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Réputé pour son efficacité dans le traitement de certaines pathologies et son utilisation dans la composition des produits antiseptiques, l’huile de neem…

Agenda

«July 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01