Région du Nord : Hausse des prix de la viande bovine sur le marché à Garoua

lundi, 19 avril 2021 08:25 Innocent D.H.

Une situation qui n'est pas du goût des consommateurs qui obligés d’ajouter 200 francs CFA voire un peu plus sur les coûts habituels pour se procurer le kilogramme de la viande avec ou sans os. Cette augmentation des prix impacte sur le panier de la ménagère surtout en cette période de jeûne du mois de Ramadan où la viande est très sollicitée par les populations.

 

Au Grand marché de Garoua, sur les comptoirs ce samedi, la viande bovine est disponible en quantité. Seulement, les prix de cette denrée très prisée par les populations, ont connu une hausse de 200 francs CFA voire plus sur le coût du kilogramme avec ou sans os. Ce qui donne les sieurs froids à plusieurs clients. Fanta Inronbe, ménagère déplore : « la viande sans os certains vendent à 2 000 francs, d’autres à 2 200. Il y a une hausse si on s’en tient aux prix pratiqués quelques jours avant le Ramadan. Avec les 200 FCFA de surplus, ce n’est pas facile pour le camerounais ordinaire que je suis. Ces coûts qui sont déjà exorbitants doivent être revus à la baisse et non connaître une flambée »« En ville, le kilogramme de la viande sans os, c’est déjà à 1 800 francs CFA et maintenant, même le jarret coûte trop cher. C’est une situation qui devient compliquée pour nous. On se demande si d’ici peu on pourra encore avoir la viande dans son menu ? », Scheikh Bachir.

Face à l'inquiétude des acheteurs, des vendeurs tentent de se défendre. « J’entends aussi dire un peu partout qu’il y a eu hausse du prix de la viande sur le marché, mais moi, je n’en sais rien puisque. Chez-moi, rien a changé au contraire je me bats à satisfaire les clients en ce mois de Ramadan. Le prix du kilo sans os est 2 000 francs, celui avec hausse 1 800, le jarret de bouillon 1 500 », se justifie Adamou Abdoulaye boucher.  

Certains consommateurs font alors recours aux magasins témoins de la MIRAP initiés par le Mincommerce pour s'approvisionner à des prix abordables en ce mois de Ramadan. « Ici, la viande s’achète à bon prix par rapport au marché en ville. Nous nous procurons le kilo de viande sans os à 1 800, celui avec os à 1 500 francs CFA », argue Fanta Inronbe. « Depuis toujours, la viande a été moins cher ici parce que, en ville le kilo de la viande est déjà monté à 2000 FCFA », Scheikh Bachir.

Pour les responsables en charge du commerce dans le Nord, pas de panique pour les populations, les pouvoirs publics veillent au grain. « Nos équipes sont sur le terrain pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de pénurie des produits de grande consommation et que les prix soient maîtrisés », rassure Daïrou, délégué régional du Commerce pour le Nord. Des mesures qui visent à éviter la flambée des prix des produits de grande consommation notamment de la viande bovine dans le Nord.

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos