Nord-Ouest : L’armée réhabilite la route Oku-Kumbo coupée depuis 2 ans par les séparatistes

lundi, 06 juillet 2020 08:05 Liliane N.

La route Oku-Kumbo a été réhabilitée grâce à une opération de l’armée, qui a duré 7 jours et qui a mobilisé 500 soldats.

 

C’est depuis deux années, que les séparatistes avaient coupé la route Oku-Kumbo et la maintenaient ainsi. L’opération de sept jours de l’armée qui a pris fin le 4 juillet 2020, a permis de la réhabiliter, pour le grand bonheur des usagers de cette route. Cette opération des Forces de sécurité baptisée Ngoke-Bui n’a pas seulement eu comme résultat la réhabilitation de la route suscitée. Elle a également permis de neutraliser 17 séparatistes et de détruire 16 de leurs bases. Du côté de l’armée, un soldat a perdu la vie et 3 ont été légèrement blessés.

Le debriefing de l’opération des Forces de sécurité a été fait le 4 juillet 2020 à Kumbo. Faisant son rapport au Général Valère Nka, le Colonel Charles Alain Matiang qui commande la 51ème Brigade d’infanterie motorisée basée dans la région du Nord-ouest a déclaré : 

« Pendant 7 jours, nous avons pu traiter beaucoup d’objectifs, dans département du Ngoketunjia en particulier les camps Ambazoniens de Baba I, Wasin et Bamungo. Dans de département du Bui, nous avons traité les camps d’Ebal, Verkei, Ngebsiba et Oku à Ndum, Njikijem, Elak, Njotim, Tadu, Bim, Kumbo central et d’autres zones voisines.

Étant donné les fortes pluies qui s’y sont abattues, cela a été très difficile pour nous et cela a permis aux Ambazoniens de remarquer notre présence et de s’échapper avant même que nous n’arrivions à leurs camps. Nous avons également rencontré quelques résistants, ce qui a entraîné la mort de 17 combattants séparatistes, dont beaucoup ont été blessés. De notre côté, nous avons perdu un de nos soldats et trois d’entre eux ont été légèrement blessés ». 

L’occasion a été propice pour le Général Valère Nka, qui a rappelé la main tendue du Président de la République Paul Biya en direction de tous ceux des ambazoniens qui décident de déposer les armes et de sortir des brousses.  «Ceux que nous appelons Ambazoniens sont nos enfants... Le Chef de l’État, qui est le Chef des Forces armées, a prescrit que ceux qui abandonnent volontairement leurs armes, ils seront pardonnés et dirigés vers le centre de désarmement et de réinsertion. Donc je les invite à déposer les armes. Mais ceux qui continueront à monter des barricades, à kidnapper et à tuer des gens, nous continuerons notre travail pour les arrêter », a-t-il déclaré.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.