26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
26/01
Fake News et accusations farfelues contre le Cameroun: Samuel Eto’o Fils siffle la fin de…
26/01
Incendie du Liv’s Night Club: le Chef de l’Etat Paul Biya présente ses condoléances aux…
26/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République adresse ses condoléances…
25/01
CAN 2021: la CAF décide de délocaliser les matches programmés au stade Olembe après la…
25/01
Match Cameroun-Comores: les Lions indomptables se qualifient pour les quarts de finale
25/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République instruit l'ouverture d'une…
25/01
Mindef: “ Unité et cohésion nationales comme facteurs de puissance!!!
25/01
Bousculade à Olembe: Quelques témoins racontent la scène
25/01
Coup d’état au Burkina Faso: Le président Roch Marc Christian Kaboré renversé par les militaires
24/01
Lutte contre les dérives : Le Minfi se débarrasse des personnes utilisées dans ses directions…
24/01
Crise anglophone : Une dizaine de travailleurs de la CDC libérés
24/01
CAN 2021 : Super favori, le Nigéria tombe devant la Tunisie aux 8èmes de finale
24/01
Incendie au Livs Night-Club : Selon l'honorable Cabral Libii, l'opinion doit être informée des véritables…
24/01
Can TotalEnergies 2021: Tom Saintfiet se plaint des conditions de prises en charge de son…
24/01
Joseph Antoine Bell: “ Les algériens ne sont pas venus pour gagner”
23/01
Drame: un incendie dans une boîte de nuit à Yaoundé fait des morts et des…
23/01
Francis Ngannou conserve son titre de champion du monde poids lourds
22/01
Sortie de faillite : La Cicam a besoin de 48 milliards de F CFA
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Crise Coronavirus : Les prix des transports augmentent dans les villes camerounaises

Crise Coronavirus : Les prix des transports augmentent dans les villes camerounaises

jeudi, 26 mars 2020 19:11 Stéphane NZESSEU

Toutes les agences de voyages n’ont pas encore augmenté les coûts des transports. Mais celles qui l’ont fait savent très bien qu’elles le font en violation des dispositions du ministre du commerce. Du coup ils utilisent des moyens dissimulées pour amener leurs clients à payer les nouveaux prix, les prix spécial coronavirus.

 

Au quartier Tongolo ce jeudi matin, nous rencontrons un responsable d’une agence de voyage qui fait la ligne Yaoundé Bafoussam. Les passagers ne sont pas très nombreux. Puisque la grande quantité des départs se font dans la nuit. Très peu de voyageurs sont devant le guichet pour prendre un ticket de transport.

En temps normal, le coût du transport varie entre 3.000 fcfa et 3.500 fcfa en semaine (de lundi à jeudi). Ces prix connaissent généralement une certaine hausse le week-end. Les raisons sont le grand nombre de voyages pour les deuils et funérailles dans la région de l’Ouest.

Or avec la situation de crise sanitaire actuelle, il faudra tirer un trait sur les grands convois du week-end étant entendu que les activités de plus de 50 personnes sont proscrites. Les grands rassemblements qui amènent un flux important de passagers interdits, c’est le chiffre d’affaires de ces agences de voyages qui prend un sérieux coup. Alexandre N., le cadre de cette agence va nous avouer que le management de son entreprise était obligé de décider d’une augmentation des coûts du transport. 

Ce d’autant plus que l’essentiel des bus de transports sont des bus de 70 places. Avec la décision du ministre des transports, ils ont l’obligation de ne transporter que 50 personnes au grand max pour un bus qui peut prendre 70 passagers. Ce qui fait un déficit de 20 passagers pour chaque départ. Mr Alexandre N. nous a fait une simulation.

« Tenez, pour un voyage sur Bafoussam quand on est à 3.500 fcfa, 20 passagers nous versent 70.000 fcfa. Donc ça fait 70.000 fcfa comme manque à gagner sur chaque voyage. Bien dites-vous que sur une journée on peut mettre sur la route 10 bus en tenant compte de ceux qui viennent de Bafoussam pour Yaoundé. C’est une perte nette de 700.000 fcfa par jour que notre entreprise enregistre. Or nous avons déjà fait des budgets tenants compte de ces revenus. Il y a les charges liées aux assurances, aux salaires des employés, des entretiens des bus et autres factures. On va faire comment pour rattraper le déficit budgétaire ? Qui va compenser ? Donc, si l’Etat n’a pas de mesures de compensations, qu’ils nous permettent de diminuer un tout petit peu le gap financier lié à leurs décisions. ».

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

L’annonce a été faite au cours d’un échange entre le Mincom, René Emmanuel Sadi et S.E.M. Peter Henry Barlerin. Les Etats-Unis ne…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31