23/01
Drame: un incendie dans une boîte de nuit à Yaoundé fait des morts et des…
23/01
Francis Ngannou conserve son titre de champion du monde poids lourds
22/01
Sortie de faillite : La Cicam a besoin de 48 milliards de F CFA
22/01
Garoua : Augmentation record des prix d'arachides dans les marchés
22/01
Barrages du Mondial Qatar 2022 : Les Lions Indomptables du Cameroun vont affronter l’Algérie
22/01
CAN 2021 : L'équipe comorienne frappée de plein fouet par le Covid-19
22/01
56ème édition de la fête de la jeunesse: le Cameroun lance un appel à candidature…
22/01
CAN 2021: le député Cabral Libii donne aux Lions indomptables le secret pour battre le…
22/01
Crise “ anglophone”: Le Sdf menace de changer de ton si ses militants sont encore…
21/01
Contentieux Fecafoot - Tas: Les pourparlers vont se poursuivre à la fin de la CanToalEnergie…
21/01
Fecafoot: Un Conseil Transitoire du Football Professionnel créé
21/01
La Chicha: Une drogue qui conduit à la mort
21/01
La Chicha: Une drogue qui conduit à la mort
21/01
CAN 2021: le ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi était dans la tanière des Lions…
21/01
CAN 2021: les Lions indomptables rencontrent en 8es de finale le Comores
20/01
Lions indomptables: assez critiqué pour son style de jeu, André Onana reçoit un soutien de…
20/01
“African Business Week”: Ou comment célébrer la “Made in Africa”
20/01
CAN 2021: la pelouse du stade Olembe totalement rénovée
20/01
Santé publique : 100 milliards de FCFA au profit du Compte d'affectation spéciale pour la…
20/01
Lutte contre le choléra : 204 800 doses de vaccin pour faire face à l’épidémie…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Covid-19 : Quel aliment donner aux nourrissons et aux jeunes enfants ?

Covid-19 : Quel aliment donner aux nourrissons et aux jeunes enfants ?

mardi, 21 juillet 2020 09:17 N.R.M

Dans un document publié ce Lundi, sept points ont été mis en exergue par le ministère de la Santé Publique, à travers la Direction de la Promotion de la Santé

 

-         Les mères des enfants de 0 à 6 mois doivent continuer de pratiquer l’allaitement maternel exclusif en contexte de COVID-19, sauf en cas d’avis médical contraire (ex : isolement strict de la mère...)

L’allaitement maternel exclusif réduit la morbidité et la mortalité durant la période post-natale et tout au long de l’enfance. L’effet protecteur est particulièrement important en termes de protection contre les maladies infectieuses grâce au transfert d’anticorps, autres agents anti-infectieux et à un transfert à long-terme de compétences/mémoire immunitaires).

-         Les enfants dont les mères sont des cas suspects ou confirmés (avec ou sans symptômes) d’infection au COVID-19, doivent être nourris selon les recommandations standards, tout en appliquant les mesures de précaution d’hygiène appropriées :

Se laver les mains à l'eau courante et au savon pour une durée minimum de 20 secondes, avant et après le contact avec le nourrisson, mais aussi entre les taches ménagères, après une sortie à l'extérieur de la maison ; avant et après la défécation, manger... –

Nettoyer régulièrement les surfaces et les objets avec lesquelles la mère a été en contact avec de l'eau et du savon.

Utiliser un masque facial lors de l’alimentation du nourrisson est fortement recommandée, si disponible, sinon il faut se couvrir la bouche et le nez avec un tissu propre, le laver immédiatement après et se laver les mains

Maintenir une distance physique appropriée (au moins 1 mètre) avec les autres et évitez de toucher les yeux, le nez et la bouche.

-         Il est recommandé de continuer la pratique du peau-à-peau entre la mère et l’enfant, de laisser l’enfant avec sa mère nuit et jour, notamment juste après sa naissance et au cours de l’initiation à l’allaitement, quel que soit le statut COVID-19 (cas probable ou cas confirmé) tout en poursuivant les mesures de protection d’hygiène appropriées.

-         Dans le cas où la mère ne peut s’occuper de son enfant et/ou poursuivre l’allaitement en raison d’une forme sévère de la maladie COVID-19 ou autres complications, il est recommandé d’encourager et d’aider la mère à exprimer son lait en s’assurant que les mains et ustensiles soient bien propres et en suivant les mesures d’hygiène appropriées.

Le lait maternel exprimé peut être donné au nourrisson à l'aide d'une tasse ou d'une cuillère. L’utilisation d'un biberon n'est pas recommandée car elle nécessite une stérilisation avant chaque utilisation et rend plus difficile pour le bébé le retour au sein de la mère. Le lait maternel exprimé peut être conservé dans un récipient fermé ou recouvert d'un tissu ou toile propre ou d'une assiette à température ambiante pendant 8 heures.

S'il est exprimé dans un récipient stérile et maintenu à une température comprise entre 18 et 20°C, le lait maternel peut être conservé pendant 24 heures et environ et 72 heures au réfrigérateur (entre 4 et 5C).

-         En cas d’incapacité totale à allaiter ou à exprimer le lait, un substitut approprié au lait maternel devrait être recommandé sur avis médical en tenant compte de sa disponibilité locale et de l’accessibilité financière.

La promotion, les dons de substituts du lait maternel, de préparation pour nourrissons, autres produits lactés, aliments et boissons y compris les céréales infantiles, biberon et tétines sont proscrits tel que prévu dans la réglementation en vigueur.

Les établissements de santé et leur personnel doivent enseigner aux mères / tuteurs comment préparer le lait en toute sécurité et comment donner du lait en utilisant une tasse et une cuillère.

-         Si l’enfant est un cas probable ou confirmé de maladie COVID-19, il est recommandé de poursuivre l’allaitement (dans ce cas il est recommandé de favoriser la méthode de l’expression – voir point 5) et /ou l’alimentation de complément.

L’ensemble des pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant doivent être poursuivies et maintenues en temps d’épidémie

Commencez à allaiter dans l'heure qui suit la naissance. Continuer l'allaitement maternel exclusif pendant 6 mois, puis introduire des aliments de complément adéquats et sain dès l'âge de 6 mois.

Puis, poursuivre l’allaitement jusqu'à 2 ans ou plus q2 repas par jour pour les enfants allaités âgés de 6-8 mois, 3 repas pour les enfants allaités âgés de 9-23 mois et 4 repas pour les enfants non allaités âgés de 6-23 mois en assurant une diversité alimentaire.

 

N.R.M

 

 

Leave a comment

Un deuxième médecin camerounais est mort des suites d’une contamination au Covid-19. A en croire certaines indiscrétions, il s’agit d’un gynécologue qui…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31