26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
26/01
Fake News et accusations farfelues contre le Cameroun: Samuel Eto’o Fils siffle la fin de…
26/01
Incendie du Liv’s Night Club: le Chef de l’Etat Paul Biya présente ses condoléances aux…
26/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République adresse ses condoléances…
25/01
CAN 2021: la CAF décide de délocaliser les matches programmés au stade Olembe après la…
25/01
Match Cameroun-Comores: les Lions indomptables se qualifient pour les quarts de finale
25/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République instruit l'ouverture d'une…
25/01
Mindef: “ Unité et cohésion nationales comme facteurs de puissance!!!
25/01
Bousculade à Olembe: Quelques témoins racontent la scène
25/01
Coup d’état au Burkina Faso: Le président Roch Marc Christian Kaboré renversé par les militaires
24/01
Lutte contre les dérives : Le Minfi se débarrasse des personnes utilisées dans ses directions…
24/01
Crise anglophone : Une dizaine de travailleurs de la CDC libérés
24/01
CAN 2021 : Super favori, le Nigéria tombe devant la Tunisie aux 8èmes de finale
24/01
Incendie au Livs Night-Club : Selon l'honorable Cabral Libii, l'opinion doit être informée des véritables…
24/01
Can TotalEnergies 2021: Tom Saintfiet se plaint des conditions de prises en charge de son…
24/01
Joseph Antoine Bell: “ Les algériens ne sont pas venus pour gagner”
23/01
Drame: un incendie dans une boîte de nuit à Yaoundé fait des morts et des…
23/01
Francis Ngannou conserve son titre de champion du monde poids lourds
22/01
Sortie de faillite : La Cicam a besoin de 48 milliards de F CFA
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Une demande d'inéligibilité pour le candidat Paul Biya aurait été transmise au contentieux pré-électoral

Une demande d'inéligibilité pour le candidat Paul Biya aurait été transmise au contentieux pré-électoral

samedi, 11 août 2018 11:26 Mfoungo

Après la publication par Elecam de la liste des candidats autorisés à prendre part à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain, les recalés avaient deux jours pour déposer leur recours devant le Conseil constitutionnel.
Au bout des deux jours impartis, 12 dossiers avec des motifs divers ont été déposés au greffe de l’institution. Dans les colonnes de Cameroon Tribune du vendredi 10 Août 2018, l’on apprend que Kum Ane Ihims, le président du Bilingual Yaounde Political (Biya Party) demande de déclarer «l’inéligibilité du candidat Paul Biya» et de «me considérer comme le candidat éligible. Car, il ne saurait y avoir deux Biya dans ce scrutin».Comme lui, Léopold Steves Ndjoumou pense qu’il faut invalider la candidature de Paul Biya. L’un des motifs des deux dossiers du candidat déclaré de l’Union pour le redressement économique du Cameroun (Urec): «Son dossier n’a pas fait l’objet d’un examen rigoureux par le Conseil électoral», écrit-il. Bertin Kisob, président national du Cameroon Party for Social Justice, est aussi dans la logique du «rejet» de la candidature du président de la République, dans ses trois recours déposés. Vincent-Sosthène Fouda, candidat du Mouvement camerounais pour la Social-Démocratie demande la validation de sa candidature. Selon lui, contrairement aux motifs de rejet évoqués par Elecam, notamment l’absence de certificat de versement de cautionnement et celle de certificat de nationalité, son dossier contenait bel et bien ces pièces. Pour sa part, Olivier Bilé souhaite la réhabilitation de sa candidature. La notification d’Elecam est précise sur le motif de rejet: «absence de certificat de versement du cautionnement». Le concerné indique sa disposition «à corriger cette lacune». Rév Rigobert Gaban Midanha sollicite la requalification de sa candidature à l’élection présidentielle. Selon lui, le Conseil doit l’examiner au fond. Même s’il ne parle pas du versement ou non de la caution de 30 millions FCFA, l’une des raisons du rejet de son dossier. Sans oublier l’absence de la liste de 300 signatures des personnalités requises par la loi. Geneviève Zeh Amvene est formelle. «Si vous déclarez la guerre à Dieu, vous aurez des problèmes», écrit-elle dans sa requête. Elle parle plus de son appel reçu de l’Eternel que des éléments qui manquent à son dossier. Outre le motif évoqué plus haut, Léopold Steves Ndjoumou et Bertin Kisob, dans d’autres recours, contestent le rejet de leurs candidatures.  Bertin Kisob demande aussi, l’annulation, du décret de convocation du corps électoral pour la présidentielle du 7 octobre 2018 à cause de l’insécurité qui prévaut dans le pays. Tandis que Valentin Egono de l’Union camerounaise pour la démocratie et l’innovation considère que le silence d’Elecam vaut validation de son dossier de candidature. En effet, il indique n’avoir pas été notifié du rejet de son dossier. Alors qu’Aboubakar Kamaldine, le premier à déposer sa requête, le 7 août dernier, estime avoir été victime de la part du personnel d’Elecam Douala. Ce qui aurait eu pour conséquence, la non-transmission de son dossier à la direction générale des Elections. Le Conseil a un délai de 10 jours pour rendre sa copie.
Download attachments:

Leave a comment

C’est une mesure qui vient s’ajouter à celles qui ont été prises par le Ministère de la Santé. Jusqu’ici, le Cameroun par…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31