01/12
MRC: Maurice Kamto séquestré à Douala, selon son parti politique
01/12
Election à la Fecafoot: la candidature de Maboang Kessack réhabilitée et Samuel Eto’o débouté
30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : La Caf dévoile le prix des billets d’accès au…
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Maurice Kamto voudrait-il commencer une guerre civile?

Maurice Kamto voudrait-il commencer une guerre civile?

vendredi, 26 octobre 2018 09:00 Mfoungo

Maurice Kamto est le seul des huit candidats perdants à ne pas avoir accepté les résultats du scrutin de cette élection présidentielle qui a proclamé Paul Biya vainqueur et réélu pour un 7e mandat.

Le candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (M.R.C.) a tout essayé pour contrer ces résultats dans toute la légalité possible mais il ne s'arrêtera pas là.

Maurice Kamto encourage de plus en plus, les marches de protestation contre le président réélu, Paul Biya, et son parti irait même jusqu'à inciter des violences dans les rues, comme la manifestation prévu le 27 octobre 2018 à Douala.

Des questions se posent donc sur les intentions peu pacifiques de Maurice Kamto comme;


1. Pourquoi Maurice Kamto et le M.R.C. voudraient-il inciter des violences?

2. Pourquoi le leadership du M.R.C. voudrait-il empirer les choses, pendant qu'ils restent confortablement assis dans leurs chaises en cuir?

3. Pourquoi le M.R.C. cherchent-ils à déstabiliser le Cameroun et de qui reçoivent-ils de l'aide à l'étranger?

3. Quelles sont les vraies intentions du M.R.C.?

4. Maurice Kamto met-il d'abord sa personne et son ego avant le peuple camerounais, si oui, pourquoi?

 

 

Maurice Kamto doit respecter le choix du peuple camerounais car s'il prétend vouloir devenir président d'une démocratie, il doit tout tabors accepter comment fonctionne une démocratie et donc accepter la décision du Conseil Constitutionnel et du peuple camerounais.

Le Cameroun s'est battue pendant des années pour la paix et la prospérité du pays, c'est donc pour cela que l'Agence Cameroun Presse condamne toutes violences causées par le M.R.C. ou par son président, Maurice Kamto

 

Leave a comment

C’est le principal message lancé par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique lors de la cérémonie de lancement officiel…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031