20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Maurice Kamto transféré à la prison centrale de Kondengui

Maurice Kamto transféré à la prison centrale de Kondengui

mercredi, 13 février 2019 08:03 Stéphane Nzesseu

Le Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a passé sa première nuit dans les cellules froides de la prison centrale de Nkondengui ce mardi. Ses coaccusés et lui ont été emmenés dans les geôles de la prison la plus célèbre du Cameroun ce 12 février 2019 après un passage au Tribunal Militaire.
 
Les événements se sont enchaînés avec une très grande célérité dans la journée de mardi 12 février. Tout d'abord en matinée une rumeur lancée par le donneur d'alerte Paul Chouta fait savoir que le collectif des avocats du MRC est en train de grever devant le GSO à Mvan à Yaoundé. Rendus sur les lieux nous sommes rendus compte qu'il ne s'agissait pas de grève mais d'un malentendu entre le dispositif de sécurité du GSO et les hommes en toges noires. Mais sans aucun véritable mouvement d'humeur. Il était alors environ 11h.
 
Vers 12h, un mini car de la police judiciaire est arrivé avec à bord, quelques agents spéciaux chargés de l'interpellation des grandes personnalités. Une unité d'élite qui est très souvent responsable de l'arrestation des ministres de la République repérés dans le cadre de l'opération Épervier. Toute l'assistance s'attendait à ce que l'on emporte Edgard Alain Mebe Ngo'o qui devait être entendu au TCS dans l'après midi.
 
Autour de 16h, c'est le remu ménage autour du camp du GSO. Le dispositif sécuritaire est renforcé. D'autres voitures s'approchent. Les foules se massent aux abords du GSO. Sous forte escorte, les cadres du Mrc parmi lesquels le président Maurice Kamto, sont répartis dans les différents véhicules et emportés vers une destination inconnue. 
 
Des sources nous apprennent plus tard qu'ils ont été conduits auprès du Tribunal Militaire de Yaoundé où le Commissaire du gouvernement va informer Maurice Kamto de sa mise en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Arrivés au TCS autour de 18h, c'est un peu après 23h que Maurice Kamto et ses compagnons vont être conduits vers la prison de Nkondengui.
 
Ainsi, après avoir passé 15 jours de garde à vue au GSO à Yaoundé, le candidat classé deuxième à l’issue de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, a passé sa première nuit à la prison centrale de Kondengui.
 
Il y rejoint la première vague des militants du MRC emprisonnés depuis plus de deux semaines pour avoir participé à des manifestations pacifiques interdites par les autorités le 26 janvier 2019.
 
Avec Maurice Kamto, sont aussi descendus, Albert Dzongang, Paul Eric Kingue, Valsero, Alain Fogue, Christian Penda Ekoka Célestin Njamen, le Professeur Along Forgui et les autres militants du MRC gardés à vue toujours pour les mêmes causes, selon Maître Emmanuel Simh.
 
 

Leave a comment

Après avoir rompu avec Alassane Ouattara, le président du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie (PDCI) n'exclut pas une alliance avec le…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031