20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Manifestations : Jean-Michel Nintcheu prend des risques !

Manifestations : Jean-Michel Nintcheu prend des risques !

jeudi, 31 janvier 2019 11:16 Mfoungo

Alors que le gouvernement camerounais annonce que des mesures ont été prises afin de garder le calme dans le pays, le député SDF s’entête à vouloir soutenir les activités révolutionnaires du MRC.

La journée du samedi 02 février s’annonce très rude sur le plan politique au Cameroun. Après les manifestations organisées par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) il a une semaine, la classe politique reste très agitée. De nombreuses activités classées illégales par le Chef de l'Etat sont prévues ce week-end.

Au devant de la scène, Jean-Michel Nintcheu, député du Social democratic front (Sdf), qui conteste les résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. Et s'il a été épargné jusqu'à présent, les choses pourraient se compliquer s'il appelait à plus de violences... Où même s'il tenait vraiment à aller manifester.

Car l’Etat camerounais ne compte pas rester indifférent devant cette situation. Des sources de premières main indiquent à l'Agence Camerounaise Presse que la fête est finie. "M. Nintcheu doit comprendre qu'il ne doit pas mettre le feu aux poudres. L'immunité est révolue pour les insurrectionnels."

Or donc, si M. Kamto est aux arrêts pour des accusations similaires, il est très probable que les menaces pesant sur Nintcheu soient sérieuses. "Ce n'est pas des prisonniers politiques. Ce sont des révolutionnaires. Des insurrectionnels. Aucun Etat au monde ne peut accepter des manifestations dans le but de renverser le gouvernement" explique notre source.

M. Nintcheu défiera-t-il le pouvoir ? Un homme averti en vaut deux !

Leave a comment

Sur son compte Facebook, l’activiste et militante suisso-camerounaise décrypte les tenants et les aboutissants du Sommet sur les économies africaines tenu le…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031