26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
26/01
Fake News et accusations farfelues contre le Cameroun: Samuel Eto’o Fils siffle la fin de…
26/01
Incendie du Liv’s Night Club: le Chef de l’Etat Paul Biya présente ses condoléances aux…
26/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République adresse ses condoléances…
25/01
CAN 2021: la CAF décide de délocaliser les matches programmés au stade Olembe après la…
25/01
Match Cameroun-Comores: les Lions indomptables se qualifient pour les quarts de finale
25/01
Bousculade à l’entrée sud du stade Olembe: le président de la République instruit l'ouverture d'une…
25/01
Mindef: “ Unité et cohésion nationales comme facteurs de puissance!!!
25/01
Bousculade à Olembe: Quelques témoins racontent la scène
25/01
Coup d’état au Burkina Faso: Le président Roch Marc Christian Kaboré renversé par les militaires
24/01
Lutte contre les dérives : Le Minfi se débarrasse des personnes utilisées dans ses directions…
24/01
Crise anglophone : Une dizaine de travailleurs de la CDC libérés
24/01
CAN 2021 : Super favori, le Nigéria tombe devant la Tunisie aux 8èmes de finale
24/01
Incendie au Livs Night-Club : Selon l'honorable Cabral Libii, l'opinion doit être informée des véritables…
24/01
Can TotalEnergies 2021: Tom Saintfiet se plaint des conditions de prises en charge de son…
24/01
Joseph Antoine Bell: “ Les algériens ne sont pas venus pour gagner”
23/01
Drame: un incendie dans une boîte de nuit à Yaoundé fait des morts et des…
23/01
Francis Ngannou conserve son titre de champion du monde poids lourds
22/01
Sortie de faillite : La Cicam a besoin de 48 milliards de F CFA
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • les chefs traditionnels libérés reçus par Paul Atanga Nji

les chefs traditionnels libérés reçus par Paul Atanga Nji

samedi, 04 août 2018 08:55 Mfoungo

L’audience s’est déroulée dans les locaux du ministère de l’Administration territoriale, en présence du maire de Buea, Patrick Ekema.« Les terroristes ont assez fait mal et il est temps que l’ordre soit rétabli ! ». C’est en ces termes que le ministre de l’Administration territoriale, a choisi de ragaillardir le moral des 4 chefs traditionnels, anciens otages des sécessionnistes, qui ont fait le déplacement de leurs villages respectifs pour Yaoundé ce jour. Il était exactement 12 heures lorsque le ministre, qu’accompagnait le maire de Buea, a fait son entrée dans la salle de conférence de son département ministériel, où se déroulait la réception. Une fois la mise en place effectuée, le ministre Paul Atanga Nji a lu un discours à l’assistance présente. De ce message officiel, on retient essentiellement que pour lui, la récréation est terminée pour les terroristes. Paul Atanga Nji a déploré les conséquences des actes posés par les terroristes sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, donnant au passage quelques chiffres effroyables. Il a notamment révélé que près de 1450 jeunes filles mineures ont été violées dans ces régions. A cela s’ajoutent les enlèvements, les actes de tortures et d’autres formes de violence de plus en plus croissantes, enregistrés au quotidien depuis le début de la crise. « Les terroristes ont assez fait mal et il est temps que l’ordre soit rétabli », a martelé le Minat. « Ils seront traqués et rendus à la justice, en respect aux instructions du président de la République ». Pour cette raison, il a convié les autorités de Buea à retourner dans leurs domiciles respectifs, « non pas avec un esprit de vengeance, mais avec un esprit de sensibilisation ». « C’est fort de courage que vous pourrez faire face aux terroristes », a-t-il ajouté. Paul Atanga Nji a également présenté Patrick Ekema, maire de Buea présent à ce point de presse, comme un modèle de courage pour tous les camerounais. Il a par la suite précisé que le combat contre « les terroristes » est  un devoir des forces de l’ordre, mais celles-ci ne peuvent pas parvenir à réinstaurer la paix si la population ne les soutient pas. En rappel, les quatre chefs traditionnels reçus aujourd’hui par le Minat font partie des huit à avoir été libérés mardi dernier. Avant cette libération, le maire de Buea avait annoncé la tenue d’une marche patriotique à cet effet. Un chef a finalement perdu la vie dans cette embuscade.
Download attachments:

Leave a comment

Les propriétaires de ces boutiques ont voulu profiter de la pandémie pour duper les clients. Grâce à une descente inopinée dans les…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31