20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • La prison centrale de Kondengui est-elle une prison politisée ?

La prison centrale de Kondengui est-elle une prison politisée ?

lundi, 25 février 2019 08:02 Stéphane Nzesseu

Depuis leur incarcération dans les geôles de la prison centrale de Kondengui, les militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun vivent le martyr avec la complicité des responsables de la prison.

Ils sont près de 150 militants du MRC et assimilés dans la prison centrale de Kondengui. Dès les premiers jours de leur transfèrement vers la "11e région", le parti a pris des dispositions pour permettre à tous ceux arrêtés de leur fait de passer ce séjour en prison dans un minimum de respect des droits humains. 
 
C'est ainsi que les membres du MRC ont réunis de l'argent pour acheter 150 matelas à ses militants prisonniers. Un coup de main qui est en réalité un soutien incommensurable apporté à la prison qui est en surnombre et en déficit criard d'infrastructures adéquates d'accueil. Malheureusement, et sans qu'on ne comprenne pourquoi, le régisseur de la prison décide de mettre tous les 150 matelas dans le magasin de la prison. Choisissant de laisser dormir à même le sol de nombreux camerounais, qui jusqu'à preuve du contraire restent encore des êtres humains et méritent d'être traité avec un minimum de dignité.
 
Intrigué par une telle méchanceté, les responsables du MRC se rapprochent du bureau du régisseur pour savoir le mobil d'une telle décision. Ce dernier de répondre que les matelas apportés par le parti de Maurice Kamto est considéré comme un don fait à la prison. Et en ce sens il suit la procédure et sera distribué le moment venu selon les besoins définis par l'administration du pénitencier. 
 
Une position que conteste le parti. Arguant que chaque prisonnier a droit à des visites de ses proches. Des visites au cours desquelles on peut apporter des vêtements, et des biens licites comme présents pour les prisonniers. Et c'est dans ce cadre que s'inscrit le don des 150 matelas apportés par le MRC à ses militants. Mais le régisseur est resté campé sur ses positions.
 
Le comble intervient quand en fin de semaine, le régisseur de la prison centrale de Kondengui, une fois de plus, interdit aux responsables du MRC de continuer de donner les rations alimentaires quotidiennes à leurs militants incarcérés. 
En effet, le matin et l'après midi, une équipe du MRC dédiée acheminait à la prison centrale, 150 plats de menu chaque jour varié. 
Le régisseur a donc décidé que les mrcistes dans ses geôles se contenteront désormais de la ration de la prison. 
 
Un apartheid qui ne dit pas son nom. Toutes choses qui nous donnent de nous interroger si la prison centrale de Kondengui est une prison politisée pour ne pas dire politique.
 
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment

Les choses se précisent. Le Grand Dialogue National est sur les rails. Les assises débutent dimanche prochain à Yaoundé. Et elles prennent…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031