18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
14/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste des Lions indomptables présélectionnés pour les matchs contre le…
14/05
Crash de l'aéronef de Cotco: aucun survivant n'a été retrouvé
14/05
Crise anglophone: les femmes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest demandent la libération de…
13/05
Coronavirus : La vaccination protège-t-elle du Covid long ?
13/05
La rareté de la petite monnaie plombe l'économie Camerounaise
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Emmanuel Sadi a-t-il lâché Jean de Dieu Momo ?

Emmanuel Sadi a-t-il lâché Jean de Dieu Momo ?

jeudi, 07 février 2019 10:45 Mfoungo

Après la sortie du ministre délégué auprès du ministre de la justice, Jean de Dieu Momo sur les antennes de la CRTV télé, son homologue de la Communication s'est empressé de publier un communiqué où il dit en somme que le ministre Momo ne s'exprimait pas en tant que ministre.

Le lundi 04 février 2019, lendemain du passage de Jean De Dieu Momo sur les antennes de la télévision nationale, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, publie un communiqué. Dans ce communiqué qui réagissait davantage à la sortie de l'ambassadeur d'Israël au Cameroun, le Mincom a choisi de donner Jean De Dieu Momo en Holocauste.
 
Le Mincom ouvre son communiqué par rappeler le contexte dans lequel son homologue s'est exprimé. "Au cours d'une émission télévisée à laquelle a pris part dans la soirée du dimanche 03 février 2019, un membre du gouvernement par ailleurs leader d'un parti politique, a tenu, accessoirement au sujet dont il traitait à titre principal des propos évoquant une période dramatique de l'histoire du peuple juif." 
 
Seulement, le ministre Sadi fait une nuance qui pour certains n'a pas lieu d'être. En effet, le ministre Momo avait été bel et bien invité par Ibrahim Shérif en sa qualité de ministre délégué. Toutes les annonces précédant la production de cet édition d'Actualité Hebdo montrent également cette indication.
 
Dans la suite de son communiqué, le ministre de la communication précise : "Le gouvernement de la République du Cameroun tient à souligner que le responsable politique concerné s'exprimait à titre personnel." Cette phrase est celle qui suscite plus de questions qu'elle n'apporte de clarté. En affirmant cela parait inexact étant donné que dès le début du programme, Jean De Dieu Momo a toujours parlé en sa qualité de ministre délégué auprès du ministre de la Justice.
 
René Emmanuel Sadi renchérit, "Le gouvernement camerounais déplore vivement les propos inappropriés de ladite personnalité et s'en dissocie totalement. Il rappelle que le Cameroun et l'État d'Israël entretiennent des relations historiques et excellentes, fondées sur une amitié solide et franche." Il isole son collègue et l'abandonne à son propre sort. Le ministre Momo qui se croyait défendre le gouvernement se trouve désormais dans une position où il lui sera difficile d'aller au charbon pour une équipe qui ne pourra jamais assurer ses arrières. Cette déclaration, daprès de nombreux citoyens camerounais, en dit long sur l'état de la cohésion gouvernementale dans notre pays.
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment

Louis Paul Motaze a défendu le projet de loi qui vise à établir le montant définitif du budget de l'Etat pour l'exercice…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031