25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
25/05
Yaoundé: la réhabilitation du CHU prévue pour 10 mois, toujours pas achevée 6 ans après
25/05
Voici le nouveau secrétaire général par intérim de la Fecafoot
24/05
Hydrocarbures : Le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024
24/05
Assistance des réfugiés camerounais au Tchad : Le HCR recherche 58 milliards de FCFA
24/05
Etats-Unis: une camerounaise d’origine en voie d’être nommée par le président Joe Biden au ministère…
24/05
Convention minière accordée à Sinosteel : Gabriel Dodo Ndoke appelle les uns et les autres…
24/05
Dieudonné Essomba aux autorités : « Eviter dans toute politique foncière, de priver une Communauté…
24/05
Homosexualité : Certains ont-ils le droit et la liberté d’en parler plus que d’autres ?
24/05
Honneur et Fidélité : 20 mai 2022 : vague unitaire irrésistible
24/05
Abbé Jean Armel Bissi : “Des sources concordantes attestent que l’Abbé Emilien Messina n’est pas…
23/05
Covid-19 : Le Gouvernement camerounais craint une nouvelle flambée épidémique
23/05
Boycott de la tournée européenne de Grâce Decca : Le Pr Mathias Eric Owona Nguini…
23/05
Inflation au Cameroun : Vers un dépassement du seuil communautaire de 3% en 2022, selon…
23/05
Agriculture : Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques pour booster les productions
23/05
Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o victime ou pas d‘une cabale judiciaire
23/05
Déguerpissement des populations à Douala: des familles auraient perçu de l'argent selon Boris Bertolt
23/05
Médias: un homme politique critique les productions de la CRTV
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Elections législatives et municipales : Les partis de l'opposition en ordre de bataille

Elections législatives et municipales : Les partis de l'opposition en ordre de bataille

lundi, 25 février 2019 09:03 Liliane N.

Certains de ces partis politiques à l’instar de l’Union démocratique du Cameroun envisagent mettre sur le terrain des brigades de sensibilisation.

 

Les partis politiques d'opposition qui ont pris part à l'élection présidentielle de 2018 ont décidé de tourner la page. Aujourd'hui ils ont décidé de se mettre en ordre de bataille pour les élections législatives et municipales prévues cette année. Cyrille Sam Mbaka le premier vice-président national de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) parle de la mise sur pied des brigades de sensibilisation.

« Nous sommes un parti politique qui a toujours participé aux élections et nous allons donc y prendre part cette année encore. L’Union démocratique du Cameroun  est un vieux parti, qui a déjà une routine, et souhaite que le maximum de jeunes vote. Nous avons des brigades de sensibilisation qui seront déployées sur le terrain et iront vers les populations, et notamment les jeunes donc, afin d’expliquer au plus grand nombre l’importance du vote. Il sera également question de dire aux électeurs qu’avec la décentralisation, il y aura plus d’enjeux au niveau des Communes. L'Udc a toujours travaillé dans le sens de la décentralisation. Nous avons été un acteur majeur de la Tripartite, dont la  décentralisation a découlé. Nos projets vont dans ce sens ».

A l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), les potentiels candidats aux élections législatives et municipales sont déjà connus, d’après Maidadi Saidou membre du bureau politique de ce parti. « L'Union nationale pour la démocratie et le progrès n’a jamais attendu la convocation du corps électoral pour préparer les élections. Les structures de base notamment les sections sont sensibilisées pour encadrer les populations et les faire inscrire sur les listes électorales. Ce n’est pas un hasard si les zones bien contrôlées par notre parti sont celles qui inscrivent le plus de citoyen.

Les potentiels candidats sur instruction du président national ont commencé à envoyer leurs prétentions de candidatures au niveau de la fédération. Des commissions d’investiture se mettront bientôt en œuvre pour investir nos listes. Quel que soit la date de convocation du corps électoral, notre parti n’est pas surpris. Et depuis quelques temps, aucune de nos listes n’est rejetée que ce soit par Elecam ou par le Conseil constitutionnel. Ce qui témoigne du sérieux du travail préliminaire fait par le parti avant lesdites élections », déclare Maidadi Saidou.

L'Honorable Robert Bapooh Lipot le Secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (Upc) indique pour sa part que sa formation politique sera aussi de la partie. Et à l’heure actuelle l'Upc multiplie des descentes et des concertations sur le terrain à travers les conférences des cadres du parti.

Liliane N.

 

  

Leave a comment

C’est finalement grâce à celui qu’on appelle familièrement « le cœur du pays » que la crise électorale à la Mairie de…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031