20/10
Titres publics de la Beac : Le Cameroun tente de lever 20 milliards de FCFA…
20/10
Japan donates over FCFA 1B to WFP to support thousands of vulnerable persons in Cameroon
20/10
Vaccination : Où en est-on des injections de 3e dose contre le Covid-19 ?
20/10
CAN féminine 2022: Les Lionnes indomptables gagnent le match contre la Rca grâce à Nchout…
20/10
Coronavirus en Russie : Vladimir Poutine décrète une semaine chômée pour freiner l’épidémie
20/10
Vaccination obligatoire contre le Covid-19: les enseignants disent non et menacent d’entrer en grève
20/10
Interaction entre les acteurs impliqués dans la gestion des crises humanitaires en Afrique : complémentarité…
20/10
Commune d’Akonolinga: Une buse usée cause d’énormes désagréments aux populations
20/10
Les Unes des journaux du 20 octobre 2021
19/10
Covid-19: Tout mettre en oeuvre afin de contrer l’avènement de la 3ème vague de l’épidémie
19/10
Infrastructures de la CAN/Samuel Eto’o Fils: «quand c’est bien fait, il faut savoir dire «…
19/10
Douala: 4 personnes aux arrêts pour le vol d’un chimpanzé dans un sanctuaire de primates
19/10
IICFIP Cameroon Country Office gets new leadership
19/10
Jean De Dieu Momo : «l’alternance politique au sommet de l’Etat est un poison violent»
19/10
Sécurité aux frontières : Un camp du BIR inauguré à Gari Gombo
19/10
Décentralisation : Des cités municipales seront bientôt construites dans 6 villes et communes au Cameroun
19/10
Coopération : Le Cameroun signe un accord d’aide financière de 12 milliards de FCFA avec…
19/10
Can Total Energies 2021 : Report de la signature de l’accord-cadre entre le Cameroun et…
19/10
Chronique judiciaire: Le tribunal ordonne l’audition de Nicolas Sarkozy comme témoin
19/10
Etats Unis: Trois Américains blancs jugés pour le meurtre du joggeur noir Ahmaud Arbery

Joseph Espoir BIYONG, en larmes, veut quitter le monde politique

mardi, 01 juin 2021 08:57 Stéphane Nzesseu

Dans un direct sur Facebook ce mardi matin, l’adjoint au maire de la ville de Douala 5e est au bord des larmes. Il regrette la violence et l’hypocrisie du monde politique camerounais et annonce qu’il sortira bientôt de de la politique.

 

Tout part d’un commentaire attribué au jeune maire de Douala 5e par la rédaction de « Le quatrième pouvoir » au sujet du drame médiatique qui couve le PCRN et son président depuis quelques jours.

En effet, le journal en ligne rapporte des propos selon lesquels Joseph Espoir Biyong aurait reconnu certains faits. « J'étais au courant de cette collusion entre mon parti et le Minsanté concernant les marchés du Covid-19, ça se murmurait dans nos rangs, cela s'est confirmé avec le voyage de l'une de nos élus à Dubaï. C'est entre autres l'une des raisons qui m'ont poussé à partir, car j'ai constaté que certains ne voulaient pas changer les choses, juste participer au festin ». Des propos qui ont certainement très mal accueillis dans le parti qu’il a quitté quelques jours avant.

Mais il reste que ses propos sont difficiles à vérifier. Puisque l’honorable Nourane Foster dont il fait allusion est une femme d’affaires bien connue et qui procède très régulièrement dans le cadre de ses affaires personnelles à des voyages commerciaux dans le monde. Mais le fait que ce soit un ancien dirigeant de premier plan de ce parti qui le dise, a pu renforcer les suspicions autour du leader dudit mouvement, l’honorable Cabral Libii.

 Lire aussi :  Cameroun : Joseph Espoir BIYONG claque la porte du PCRN

Face aux pressions diverses qui vont s’exercer sur lui, le jeune maire a démenti les propos qui lui ont été attribués par le journal. Pour lui, il est simplement la victime expiatoire d’un mécanisme mis en place pour dénigrer et détruire l’image de l’honorable Cabral Libii. Le député qu’il va encenser, et même magnifier au cours de son direct.

Pour Espoir BIYONG, Cabral Libii est incapable de gagner un marché public au sein de l’administration camerounaise. « Il ne le peut même pas », dit-il. Non seulement il nie en bloc tous ce qui a été rapporté, mais il se dit déçu par les réactions de ses anciens compagnons de marche qui ont fait foi à des propos qui ne venaient pas de lui sans accorder un moindre bénéfice du doute. Puisque, dit-il, « ceux qui marchaient avec moi, je me suis rendu compte qu’ils ne me connaissent même pas ».

Tellement choqué et déçu par ce qu’il a vu et lu ces derniers jours, il annonce qu’il va quitter la politique. « Et si le fait de démissionner de la mairie ne devait pas causer de tort à plusieurs personnes, je serais parti de là également », a fait savoir Joseph Espoir Biyong.

Quelques heures après cette séance en direct, il a également annoncé son retrait des awards organisés par Afrik-onform. « Je me retire des Africk-inform awards 2020. Je demande à tous ceux qui voulaient me voter de s'abstenir de le faire. Ne me votez pas s'il vous plaît. Je demande à cette organisation de retirer mon nom parmi les nominés. » Il était nominé dans la catégorie du meilleur homme politique de l'année.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Le 16 septembre 2019, le Président Paul Biya a, par décrets distincts, renouvelé le mandat de quatre de ses membres et nommé…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031