25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
25/05
Yaoundé: la réhabilitation du CHU prévue pour 10 mois, toujours pas achevée 6 ans après
25/05
Voici le nouveau secrétaire général par intérim de la Fecafoot
24/05
Hydrocarbures : Le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024
24/05
Assistance des réfugiés camerounais au Tchad : Le HCR recherche 58 milliards de FCFA
24/05
Etats-Unis: une camerounaise d’origine en voie d’être nommée par le président Joe Biden au ministère…
24/05
Convention minière accordée à Sinosteel : Gabriel Dodo Ndoke appelle les uns et les autres…
24/05
Dieudonné Essomba aux autorités : « Eviter dans toute politique foncière, de priver une Communauté…
24/05
Homosexualité : Certains ont-ils le droit et la liberté d’en parler plus que d’autres ?
24/05
Honneur et Fidélité : 20 mai 2022 : vague unitaire irrésistible
24/05
Abbé Jean Armel Bissi : “Des sources concordantes attestent que l’Abbé Emilien Messina n’est pas…
23/05
Covid-19 : Le Gouvernement camerounais craint une nouvelle flambée épidémique
23/05
Boycott de la tournée européenne de Grâce Decca : Le Pr Mathias Eric Owona Nguini…
23/05
Inflation au Cameroun : Vers un dépassement du seuil communautaire de 3% en 2022, selon…
23/05
Agriculture : Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques pour booster les productions
23/05
Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o victime ou pas d‘une cabale judiciaire
23/05
Déguerpissement des populations à Douala: des familles auraient perçu de l'argent selon Boris Bertolt
23/05
Médias: un homme politique critique les productions de la CRTV

Joseph Espoir BIYONG, en larmes, veut quitter le monde politique

mardi, 01 juin 2021 08:57 Stéphane Nzesseu

Dans un direct sur Facebook ce mardi matin, l’adjoint au maire de la ville de Douala 5e est au bord des larmes. Il regrette la violence et l’hypocrisie du monde politique camerounais et annonce qu’il sortira bientôt de de la politique.

 

Tout part d’un commentaire attribué au jeune maire de Douala 5e par la rédaction de « Le quatrième pouvoir » au sujet du drame médiatique qui couve le PCRN et son président depuis quelques jours.

En effet, le journal en ligne rapporte des propos selon lesquels Joseph Espoir Biyong aurait reconnu certains faits. « J'étais au courant de cette collusion entre mon parti et le Minsanté concernant les marchés du Covid-19, ça se murmurait dans nos rangs, cela s'est confirmé avec le voyage de l'une de nos élus à Dubaï. C'est entre autres l'une des raisons qui m'ont poussé à partir, car j'ai constaté que certains ne voulaient pas changer les choses, juste participer au festin ». Des propos qui ont certainement très mal accueillis dans le parti qu’il a quitté quelques jours avant.

Mais il reste que ses propos sont difficiles à vérifier. Puisque l’honorable Nourane Foster dont il fait allusion est une femme d’affaires bien connue et qui procède très régulièrement dans le cadre de ses affaires personnelles à des voyages commerciaux dans le monde. Mais le fait que ce soit un ancien dirigeant de premier plan de ce parti qui le dise, a pu renforcer les suspicions autour du leader dudit mouvement, l’honorable Cabral Libii.

 Lire aussi :  Cameroun : Joseph Espoir BIYONG claque la porte du PCRN

Face aux pressions diverses qui vont s’exercer sur lui, le jeune maire a démenti les propos qui lui ont été attribués par le journal. Pour lui, il est simplement la victime expiatoire d’un mécanisme mis en place pour dénigrer et détruire l’image de l’honorable Cabral Libii. Le député qu’il va encenser, et même magnifier au cours de son direct.

Pour Espoir BIYONG, Cabral Libii est incapable de gagner un marché public au sein de l’administration camerounaise. « Il ne le peut même pas », dit-il. Non seulement il nie en bloc tous ce qui a été rapporté, mais il se dit déçu par les réactions de ses anciens compagnons de marche qui ont fait foi à des propos qui ne venaient pas de lui sans accorder un moindre bénéfice du doute. Puisque, dit-il, « ceux qui marchaient avec moi, je me suis rendu compte qu’ils ne me connaissent même pas ».

Tellement choqué et déçu par ce qu’il a vu et lu ces derniers jours, il annonce qu’il va quitter la politique. « Et si le fait de démissionner de la mairie ne devait pas causer de tort à plusieurs personnes, je serais parti de là également », a fait savoir Joseph Espoir Biyong.

Quelques heures après cette séance en direct, il a également annoncé son retrait des awards organisés par Afrik-onform. « Je me retire des Africk-inform awards 2020. Je demande à tous ceux qui voulaient me voter de s'abstenir de le faire. Ne me votez pas s'il vous plaît. Je demande à cette organisation de retirer mon nom parmi les nominés. » Il était nominé dans la catégorie du meilleur homme politique de l'année.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Cette plante est une merveille de la nature, autrefois ignorée par les hommes, elle se révèle aujourd’hui comme une solution simple aux…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031