18/10
Roger Milla souhaite que le stade Japoma porte son nom
18/10
Les Unes des journaux du lundi 18 octobre 2021
18/10
Tournée d’inspection des infrastructures de la CAN : Le FDC questionne la pertinence de la…
17/10
CAN 2021: Samuel Eto’o, Patrick Mboma, El Hadji Diouf …des légendes du football africain ont…
17/10
Meurtre d’une écolière à Buea: le gendarme tué par la population mérite le pardon selon…
15/10
Drame de Buea: David Eboutou interpelle les récupérateurs “morbides”
15/10
Drame de Buea: “ Il faut respecter l'armée du Cameroun en toutes circonstances”.
15/10
Partenariat gagnant-gagnant : Une mission économique brésilienne séjournera au Cameroun du 25 au 30 octobre…
15/10
Entreprises : Samuel Njanga Kondo nouveau président du Syndustricam
15/10
Lutte contre l’insécurité alimentaire : La FAO et le Feicom mutualisent leurs forces
15/10
Drame de Buea : Maurice Kamto condamne ce qu’il considère comme « un assassinat »
14/10
Performances : 43 millions de FCFA collectés en septembre 2021 par le secteur des douanes…
14/10
FMI : Kristalina Georgieva maintenue au poste de Directrice générale
14/10
Covid-19 : Le Cameroun organise la troisième campagne d'intensification de la vaccination du 27 au…
14/10
Enseignement supérieur : Près de 600 titulaires de doctorat et de PhD seront recrutés en…
14/10
Décès de Cara Louise Ndialle: Le ministère de la Défense s’exprime
14/10
Taïwan : 46 morts dans l'un des incendies d'immeuble le plus meurtrier au monde
14/10
Comorbidités et antirétroviraux: Les personnes âgées et vivants avec le Vih sont désormais prises en…
14/10
Paix Mondiale: l’Afrique au centre des convoitises
14/10
Bâtiments et Travaux publics : Le travail reprend droit de cité au Matgénie

Grabuge autour du Scsi : Le MRC pointe un doigt accusateur contre le Gouvernement

mercredi, 16 juin 2021 11:33 Nicole Ricci Minyem

Selon Joseph Emmanuel Ateba, secrétaire national à la communication du Mrc, tout ce qui se dit et se fait autour de l’opération Suvival Cameroun n’a pour unique objectif que de distraire les militants et donateurs de cette formation politique :    

 

« Celui à qui profite le crime est soit l'assassin, soit le commanditaire. L'unique bénéficiaire de la crise autour de l'initiative SCSI est le régime de Yaoundé pour l'avoir combattu avec violence à sa naissance et tout au long de son exécution.

Entretenir une crise autour de SCSI a pour objet d’étouffer son succès éclatant contrairement à la gestion des centaines de milliards destinés à la lutte contre la covid-19 qui ont fini dans les comptes bancaires de quelques individus.

À cet effet je demande aux militants et sympathisants du MRC, à tous les donateurs et bénévoles de ne plus se laisser distraire et d'être fiers d'avoir contribué d'une manière ou d'une autre à une initiative qui restera dans les anales de notre pays comme un modèle d'humanisme et de solidarité ».

Lire aussi :  Affaire Survie Cameroun: Richard Bona renouvelle sa confiance à Maurice Kamto

Le tort revient toujours aux autres

Une particularité du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, dont le leader, les militants n’assument jamais rien ; tout ce qu’ils rencontrent comme échec demeure la faute des autres.

Le rapport publié il y a quelques heures par Christian Penda Ekoka, longtemps exigé avec insistance par ceux qui estiment que le bug informatique présenté par Kamto Maurice comme une vérité absolue est pourtant clair. Les responsabilités des uns et des autres sont établies et, il a été présenté dès l’entame de cette opération comme le coordonnateur.

Peut-il lui aussi être considéré comme membre du « Régime de Yaoundé » ? Alors qu’il y a très peu de temps, il était présenté à tous comme le coordonnateur de l’opération Survie Cameroun.

Lire aussi :  Célestin Djamen parlant de Survie Cameroun : « J'avais prédit ce qui arrive aux Talibans lobotomisés »

Sur la toile également, l’on n’a pas manqué de voir des captures d’écran, présentant des échanges parfois houleux entre militants et défendeurs très passionnés du Mouvement pour la renaissance du Cameroun discuter à propos du détournement qui a eu cours au cours tout au long de ce processus soi disant mis en place pour soutenir et apporter du réconfort aux personnes exposées au Covid 19.

Le détournement des fonds alloués à la lutte contre le corona virus, dont se seraient rendus coupables quelques membres du Gouvernement doit-il, peut-il justifier celui qui aurait eu cours lors de l’opération Survie Cameroun ? Que chacun assume ses responsabilités et en payent les conséquences.

Lire aussi :  Voici l’erreur politique de trop de Maurice Kamto, selon un militant du RDPC

 

Nicole Ricci Minyem  

 

 

 

Leave a comment

Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), l’organisme public en charge de la gestion et du suivi de la dette publique dans le…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031