11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues

Célestin Djamen (président APAR): «nous nous engageons fermement à respecter nos institutions»

mercredi, 21 avril 2021 16:22 Liliane N.

Célestin Djamen présente son parti APAR, comme une formation politique respectueuse de la constitution et de la stabilité du Cameroun.

Célestin Djamen et son nouveau parti politique dont il est le fondateur L’Alliance Patriotique et Républicaine (APAR) ont une vision assez éloignée de celle du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). En donnant sa toute première conférence de presse ce mercredi 21 avril 2021, Célestin Djamen a indiqué qu’il ne sert à rien d’être un héros mort.

«Jouer au héros mort n'apporte rien au peuple. Si vous voulez aider vos frères Camerounais, il faut passer par la sensibilisation et s'imposer dans le jeu politique. APAR se voit comme un parti qui respecte la stabilité et la Constitution du Cameroun. Nous nous engageons fermement à respecter nos institutions», a-t-il déclaré.

Célestin Djamen n’exclut pas l’idée de tisser des alliances avec d’autres partis politiques et même le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) au pouvoir.  

«L’APAR n’est pas l’Alpha et l’Oméga et c’est pourquoi nous avons créé un secrétariat national afin de collaborer avec les autres partis politiques», a déclaré transfuge du MRC.

Célestin Djamen a indiqué au passage que le MRC son ancien parti politique, de son point de vue, est enfermé dans une opposition radicale qui ne sert pas sa cause, encore moins celle du peuple camerounais. De ce fait, il ne faudra pas attendre son parti politique dans la politique de boycott des élections.

«APAR n’est pas dans la lignée de ceux et celles qui boycottent les élections. Dans un pays, que vous soyez de l’opposition ou non les institutions sont pérennes. Les hommes disparaissent, les dirigeants décèdent, mais le Cameroun demeure. Le Cameroun c’est un don de Dieu, il est au-dessus de nous, des partis politiques. On ne rejette pas son pays, le Cameroun est consubstantiel pour l’homme Camerounais», a-t-il ajouté.

Liliane N.

Leave a comment

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux vendredi soir, Maurice Kamto, arrivé derrière M. Biya à ce scrutin avec 14,23% des…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930