29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute
26/11
Attaque meurtrière à Ekondo Titi: Maurice Kamto réclame la démission du Premier ministre, des députés…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Existe-t-il un climat de jalousie entre les magistrats et les avocats au Cameroun ?

Existe-t-il un climat de jalousie entre les magistrats et les avocats au Cameroun ?

jeudi, 12 novembre 2020 16:00 Stéphane Nzesseu

C’est du moins ce que pensent plusieurs professionnels du barreau. Du fait de la disparité des revenus qui peut exister entre les deux corps de métiers, du fait même de la nature des professions des uns et des autres.

 

Me Achille Leudjo, avocat au barreau du Cameroun, invité sur le plateau d’Equinoxe Soir sur la télévision éponyme, réagissant sur le drame survenu au sein de la salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Douala Bonandjo, affirme sans mettre de gants que « certains magistrats sont jaloux des avocats ». Et pour appuyer cette affirmation, il fait remarquer que les avocats n’ont pas le registre de fonction que le magistrat. Il rappelle que « les magistrats sont des fonctionnaires de l’Etat. Et en ce sens, ils doivent attendre leur salaire chaque fin du mois. Or au même moment, les avocats exercent une fonction libérale ». En fait, ce que Maître Achille Leudjo donne de comprendre c’est qu’il existe un certain ressentiment chez certains magistrats qui ne comprennent pas pourquoi des avocats qui parfois viennent juste de prêter serment roulent carrosse et présente des signes extérieurs de richesses alors que lui le magistrat, a des soucis parfois pour mener un tel train de vie.

Dans sa description, Maître Achille Leudjo est allé jusqu’à faire savoir que « plusieurs magistrats sont très contents de voir les avocats se faire tabasser de la sorte ». Un sentiment de mal être et de conflit qui est corroboré par les arguments énoncés par Maître Augustin Nguefack « le magistrat, c’est le frère de l’avocat. Même père même mère ; Mais pourquoi le magistrat refuse de faire confiance à son frère ? » Et lui aussi, il renchérit avec la question des émoluments en disant « il faut que le magistrat sache qu’il attend juste son salaire. S’il le comprend les problèmes de la justice seront réglés ».

 

Manifestement, il existe donc un malaise, un climat déletaire entre les magistrats et les avocats dans notre justice. Ils sont nombreux qui estiment que ce conflit qui amène les magistrats à avoir la dent aussi dure à l’endroit de ces avocats, au point de refuser les garanties données par plus de 500 avocats pour la libération de leur confrère, n’est rien d’autre que la manifestation d’une certaine « jalousie » à l’égard de ceux que Maître Achille Leudjo appelle « les princes du palais ».

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

« Les personnes handicapées dans les régions anglophones du Cameroun sont prises dans la violence et luttent pour fuir vers la sécurité…

Agenda

«November 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930