30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute

Grand dialogue national : Le Premier ministre donne la parole au peuple

vendredi, 20 septembre 2019 11:47 Stéphane NZESSEU

Les services du premier ministère viennent de mettre à la disposition des citoyens camerounais un ensemble de dispositifs permettant aux populations vivant au Cameroun ou dans la diaspora de participer au grand dialogue appelé par le Chef de l’Etat.

 

Le premier outil est un site internet. Notamment, www.nationaldialogue.cm. L’idée pour le gouvernement est de démocratiser la participation au dialogue national. Via ce site internet, les citoyens vivants sur le territoire camerounais et dans la diaspora pourront acheminer leurs propositions. Ce moyen technologique résout la question de l’exclusion de certaines classes de la société dans la participation au dialogue consacré à l’examen des voies et moyens permettant de répondre aux aspirations des populations des Régions du Nord–Ouest et du Sud–Ouest, et de toutes les autres composantes de la nation.

Une visite du site nous donne de constater que le site est en français et en anglais. Le design du site est très simplifié. Ce qui laisse croire qu’il s’agit d’un site monté avec empressement. Les caractères des polices, l’organisation des informations, deux images du Chef de l’Etat qui tournent en boucle, quelques informations sur le discours de Paul BIYA parsemé ci et là. A première vue, rien ne donne l’impression qu’il s’agit d’un site dédié pour essentiellement recueillir les avis des camerounais au sujet du grand dialogue en préparation.

Il faut faire preuve d’imagination pour trouver au milieu des onglets proposés celui sur lequel cliquer pour donner son avis pour le grand dialogue. Après avoir fouillé dans tous les onglets en haut de page, on va se rendre compte qu’au finish le moyen que le site propose pour acheminer ses propositions ce n’est qu’une adresse e-mail. Notamment Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Après avoir cliqué sur le lien mail, on devrait se retrouver sur une page qui nous permet d’envoyer un e-mail à l’organisation. Mais ce n’est pas le cas. On a beau cliquer sur l’adresse mail, il ne marche pas. Il ne nous renvoi sur aucun site ou plate forme. On est donc obligé de copier cet adresse mail et de produire un mail de manière classique à partir de notre propre boîte mail.

Maintenant reste à savoir si ces e-mails seront véritablement lus par les membres du secrétariat technique. Avec cette méthode qui ne permet pas de répertorier de manière efficace les propositions de tous les camerounais.

Reste pour ceux qui veulent participer, la deuxième option qui consiste à aller déposer au Premier ministère ses propositions. Précisément, à la porte D1 (entrée principale), dans une enveloppe scellée portant la mention « Grand Dialogue National ».

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Un mouvement appelé la Diaspora patriotique camerounaise s'est réuni pour la troisième fois à Munich, en Allemagne, pour appeler à un dialogue…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031