19/10
Covid-19: Tout mettre en oeuvre afin de contrer l’avènement de la 3ème vague de l’épidémie
19/10
Infrastructures de la CAN/Samuel Eto’o Fils: «quand c’est bien fait, il faut savoir dire «…
19/10
Douala: 4 personnes aux arrêts pour le vol d’un chimpanzé dans un sanctuaire de primates
19/10
IICFIP Cameroon Country Office gets new leadership
19/10
Jean De Dieu Momo : «l’alternance politique au sommet de l’Etat est un poison violent»
19/10
Sécurité aux frontières : Un camp du BIR inauguré à Gari Gombo
19/10
Décentralisation : Des cités municipales seront bientôt construites dans 6 villes et communes au Cameroun
19/10
Coopération : Le Cameroun signe un accord d’aide financière de 12 milliards de FCFA avec…
19/10
Can Total Energies 2021 : Report de la signature de l’accord-cadre entre le Cameroun et…
19/10
Chronique judiciaire: Le tribunal ordonne l’audition de Nicolas Sarkozy comme témoin
19/10
Etats Unis: Trois Américains blancs jugés pour le meurtre du joggeur noir Ahmaud Arbery
19/10
Drame de Buea: La position du Gouvernement est connue
19/10
Cyrille serge Atonfack Guemo: Le Cameroun Acteur de la paix internationale
18/10
Roger Milla souhaite que le stade Japoma porte son nom
18/10
Les Unes des journaux du lundi 18 octobre 2021
18/10
Tournée d’inspection des infrastructures de la CAN : Le FDC questionne la pertinence de la…
17/10
CAN 2021: Samuel Eto’o, Patrick Mboma, El Hadji Diouf …des légendes du football africain ont…
17/10
Meurtre d’une écolière à Buea: le gendarme tué par la population mérite le pardon selon…
15/10
Drame de Buea: David Eboutou interpelle les récupérateurs “morbides”
15/10
Drame de Buea: “ Il faut respecter l'armée du Cameroun en toutes circonstances”.

Election du Maire de la Ville de Douala : Laurent ESSO fait pencher la balance

jeudi, 05 mars 2020 13:02 Stéphane NZESSEU

C’est finalement grâce à celui qu’on appelle familièrement « le cœur du pays » que la crise électorale à la Mairie de la Ville de Douala a connu l’épilogue que nous connaissons : l’élection de Mbassa Ndine Roger. Le tout premier Maire de la Ville de Douala lui doit beaucoup. Laurent Esso a pesé de tout son poids voici comment.

 

Mercredi 04 mars, au matin, la salle de fête d’Akwa est pleine. Dans la salle et dans la cour de nombreux citoyens sont venus vivre l’élection du Maire de la Ville. Mais les principaux acteurs ne sont pas encore tous présents. La nuit a été longue pour ces derniers, il aura été difficile de fermer l’œil. Entre discussions, négociations et autres, les principaux candidats en course doivent convaincre au maximum pour rallier le plus de personne autour de leur personne et de leur projet en cas d’élection.

L’élection, c’est justement la pomme de discorde. En fait, le parti politique RDPC a jeté son dévolu sur un candidat, Roger Mbassa Ndine et exige sur la base du principe de discipline du parti aux autres candidats qui s’étaient déclarés contre ce dernier de jeter l’éponge. C’est ce que feront les candidats Jérémie SOLLE et Ngwem Mode.

Mais le dernier Lengue MALAPA va refuser d’abdiquer. C’est sa volonté à rester candidat à la course qui va obliger les pontes du RDPC à s’impliquer, à se mouiller pour assurer le passage en douce de leur « chouchou », Roger Mbassa Ndine. Le problème, même si Mbassa Ndine est le choix du parti, il n’en demeure pas moins que Lengue MALAPA jouit d’une grande popularité et d’une importante sympathie de la part de la majorité des conseillers municipaux présents. Donc, aller à une élection contre lui, c’est courir le risque de perdre la face. Et ça, le RDPC ne pouvait plus se le permettre après les échecs de Sangmelima et d’Edéa.

Après un premier jour sans obtenir de résultat probant, le RDPC va se mobiliser pour parvenir à une conciliation. C’est alors que tous les candidats vont dans un premier temps se rendre à l’hôtel Akwa Palace. Les discussions vont y être houleux. Mais rien n’avance. Jusqu’ici, Laurent Esso qui intervenait à distance va inviter les protagonistes dans sa résidence à Douala.

On apprendra que Lengue MALAPA sera au centre des discussions. Car considéré comme celui qui veut « salir l’image du parti à Douala ». De sa position de patron politique du RDPC dans la région du Littoral, il va peser de tout son poids pour faire abdiquer Lengue MALAPA. On ne sait pas encore avec précision ce qui a été dit au Maire de Douala 1er. Certains parlent même de menace proférée à son endroit au cas où il insistait. Et de toutes évidences, il aurait cédé.

Au bout d’un certain temps, les délégations vont partir de la résidence de Laurent Esso pour la maison du parti. C’est à ce niveau que les arrangements vont être peaufinées. Puis retour à la salle des fêtes d’Akwa. Et on aboutira peu après 19 heures, à l’élection de Roger Mbassa Ndine comme Maire de la Ville de Douala.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

La décision a été publiée le 22 mai 2020. Les sept pays membres du club de Paris, un groupe de créanciers bilatéraux…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031