29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute
26/11
Attaque meurtrière à Ekondo Titi: Maurice Kamto réclame la démission du Premier ministre, des députés…

Crise anglophone : Paul Biya annonce un "Grand dialogue national"

mardi, 10 septembre 2019 20:34 Otric N.

Le Chef de l’Etat veut mobiliser toutes les ressources pour mettre un terme à la guerre qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis plus de trois ans.

 

« J’ai décidé de convoquer, dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national ». Cette phrase est à n’en point douter la principale à retenir du discours de Paul Biya à la Nation, ce 10 septembre 2019. Le Président de la République informe que ce dialogue tant attendu, « permettra, dans le cadre de notre Constitution, d’examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de toutes les autres composantes de notre Nation ».    

« Le dialogue dont il est question, concernera principalement la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Mais il est évident qu’en cela même il touchera à des questions d’intérêt national, telles que l’unité nationale, l’intégration nationale, le vivre ensemble, il ne saurait intéresser uniquement les populations de ces deux régions », précise Paul Biya.

 

Thèmes à aborder

Ce dialogue aura donc vocation à « réunir, sans exclusive, les filles et les fils de notre cher et beau pays, le Cameroun, autour de valeurs qui nous sont chères : la paix, la sécurité, la concorde nationale et le progrès ».

« Il s’articulera également autour de thèmes susceptibles d’apporter des réponses aux préoccupations des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ainsi qu’à celles des autres régions de notre pays : le bilinguisme, la diversité culturelle et la cohésion sociale, la reconstruction et le développement des zones touchées par le conflit, le retour des réfugiés et des personnes déplacées, le système éducatif et judiciaire, la décentralisation et le développement local, la démobilisation et la réinsertion des ex-combattants, le rôle de la diaspora dans le développement du pays, etc. ».

 

Le premier ministre à la manœuvre

Présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, ce dialogue réunira une palette diverse de personnalités : parlementaires, hommes politiques, leaders d’opinion, intellectuels, opérateurs économiques, autorités traditionnelles, autorités religieuses, membres de la diaspora, etc. Seront également invités des représentants des Forces de Défense et de Sécurité, des groupes armés et des victimes.

« Tout le monde ne pourra, et c’est compréhensible, prendre effectivement part à ce dialogue, mais chacun aura l’occasion d’y contribuer », fait savoir Paul Biya.

En amont de la tenue effective du dialogue, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, mènera de larges consultations, afin de recueillir les avis les plus divers, qui serviront de sources d’inspiration pour la conduite des débats. Des Délégations seront également envoyées dans les prochains jours à la rencontre de la diaspora, afin de lui permettre d’apporter sa contribution à ces réflexions sur la résolution de la crise.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Ce don de la Chine offert ce vendredi à Douala au gouvernement camerounais, entre dans le cadre du plan humanitaire d'urgence dans…

Agenda

«November 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930